Auteur
André Lemoyne
Recueil
Les charmeuses
Thematiques
Printemps

Printemps

À Adolphe Magu. Les amoureux ne vont pas loin : On perd du temps aux longs voyages. Les bords de l’Yvette ou du Loing Pour eux ont de frais paysages. Ils marchent à pas cadencés Dont le cœur règle l’harmonie, Et vont l’un à l’autre enlacés En suivant leur route bénie. Ils savent de petits […]

Auteur
André Lemoyne
Recueil
Les charmeuses
Thematiques
Nature

Promenade

Lace tes brodequins, ma belle, et partons vite. Noue en un seul bouquet tes cheveux châtain-clair. Nous irons par les bois. — Le ciel bleu nous invite. C’est déjà le printemps qu’on respire dans l’air. Nous prendrons, si tu veux, ce petit chemin jaune Qui, sous les bouleaux blancs, court dans le sable fin ; […]

Auteur
André Lemoyne
Recueil
Chansons des nids et des berceaux

Propos Aériens

À madame Ernest Courbet. LE PAPILLON. Où t’endors-tu, le soir, pauvre petite abeille, Butineuse des fleurs, qui t’en vas picorant Dès la pointe du jour, quand l’aube se réveille, Jusqu’au dernier rayon du soleil expirant ? L’ABEILLE. Sans trop hâter mon vol, c’est à moins d’un quart d’heure Dans le creux d’un vieux chêne, à […]

Auteur
André Lemoyne
Recueil
Les charmeuses
Thematiques
Voyage

Retour

À Alex de Bertha. L’absent qu’on n’osait plus attendre est revenu. Sans bruit il a poussé la porte. Son chien, aveugle et sourd, au flair l’a reconnu, Et par la grande cour l’escorte. L’enfant blond d’autrefois est un homme aujourd’hui. Par delà l’Equateur sa trentaine est sonnée, Et voilà bien dix ans qu’on n’a rien […]

Auteur
André Lemoyne
Recueil
Chansons des nids et des berceaux

Rêve D’oiseau

À Mademoiselle Bertbe Wells. Sous les fleurs d’églantier nouvellement écloses, Près d’un nid embaumé dans le parfum des roses, Quand la forêt dormait immobile et sans bruit, Le rossignol avait chanté toute la nuit. Quand les bois s’éclairaient au réveil de l’aurore, Le fortuné chanteur vocalisait encore. Sous les grands hêtres verts qui lui filtraient […]

Auteur
André Lemoyne
Recueil
Les charmeuses

Rosaire D’amour

J’aime tes belles mains longues et paresseuses, Qui, pareilles au lis, n’ont jamais travaillé, Mais savent le secret des musiques berceuses Qui parlent à voix lente au cœur émerveillé. — J’aime tes belles mains longues et paresseuses. J’aime tes petits pieds vifs et spirituels, Petits pieds éloquents de la cheville aux pointes, Que les saints, […]

Auteur
André Lemoyne
Recueil
Chansons des nids et des berceaux

Sara La Chanteuse

À Gustave Droz. La petite Sara, la brune guitariste, Qui se recueille au bruit de sa robe en marchant, Possède une vois d’or dans un gosier d’artiste Et m’accepte parfois comme écuyer tranchant. Elle aime le rosbif dans les fleurs du vieux Sèvres, Les verres de Bohême au timbre musical. Comme un flot de rubis […]

Auteur
André Lemoyne
Recueil
Les charmeuses

Soirée D’hiver

À Édouard Leconte. Au coucher du soleil, toute la forêt semble Dans le recueillement : touffes de chênes roux, Petits genévriers, maigres buissons de houx, N’ont pas dans la lumière une feuille qui tremble. On n’entend qu’un oiseau, travailleur attardé, Dans le canton lointain des châtaigniers antiques ; On écoute à travers les grands bois […]

Auteur
André Lemoyne
Recueil
Les charmeuses

Sous Les Hêtres

À Francis Blin. Las du rail continu, du sifflet des machines, Conduit par mes deux pieds, comme un simple marcheur, J’aime à vivre en plein bois dans l’herbe des ravines, Enveloppé d’oubli, de calme et de fraîcheur. Là jamais aucun bruit des wagons ni des cloches ; Pas même l’Angélus d’un village lointain. J’écoute un […]

Auteur
André Lemoyne
Recueil
Chansons des nids et des berceaux

Symphonie Équestre

À Henri Chantavoine. Au printemps de la jeune et belle Antiquité, Quand le maître des Dieux laissait le jour éclore, Aux bords de l’Orient, d’où jaillit la Clarté, Les chevaux d’Apollon hennissaient à l’Aurore. Si Pindare a chanté le noble et haut renom De ceux qui triomphaient aux joutes olympiques, Phidias a sculpté leur gloire […]

Auteur
André Lemoyne
Recueil
Les charmeuses

Trois Vieilles

I. Le prêtre avait béni l’enfant qu’on enterrait… — Trois vieilles sœurs buvaient au fond d’un cabaret. Depuis dix ans les sœurs ne s’étaient rencontrées Qu’une fois ; les soleils de Paris sont trop courts : On se voit quand on peut dans la suite des jours, Comme des voyageurs des lointaines contrées ; Du […]

Auteur
André Lemoyne
Recueil
Les charmeuses

Nuit Tombante

À Jules de Blanzay. Dans les eaux sans reflet d’une boueuse mare, Le froid soleil d’hiver, brusquement descendu, Comme un astre honteux de sa lumière avare. Sous un tas de roseaux frissonnants s’est perdu. Je reconnais encor, dans une vapeur grise, Un rang de peupliers qui se profile en noir. Tantôt droit, et tantôt souffleté […]

Auteur
André Lemoyne
Recueil
Chansons des nids et des berceaux

Une Page De L’enfer

À François Coppèe. I. Lorsque Dante, égaré dans un âpre chemin, Marchait, sans le savoir, aux ténébreux abîmes, Virgile, comme un frère, y vint prendre la main Du sombre évocateur qui parle en tierces rimes. Anxieux au tomber du jour, le Florentin Restait pâle et muet comme un enfant qui tremble. La voix au timbre […]

Auteur
André Lemoyne
Recueil
Chansons des nids et des berceaux

Paix Aux Morts

Vous qui dormiez en paix dans le sein de la terre, Au vaste champ des morts, heureux d’être oubliés, On fouille vos cercueils dans leur profond mystère : Les secrets de vos cœurs vont être publiés. Aux siècles finissants grouille une race impie D’ignorants vaniteux, de plats écrivailleurs Dont le cerveau débile est à court […]

Auteur
André Lemoyne
Recueil
Chansons des nids et des berceaux

Vains Regrets

À Adolphe Brisson. Je mourrai sans avoir la petite maison Qui voit sa claire image aux bords d’une eau courante Sous l’abri de la haute et large feuillaison D’un vieux saule trempant son pied dans la Charente. Et voici que j’arrive à l’arrière-saison, Assez pauvre d’argent sans misère apparente ; Mettant parfois d’accord la rime […]