Auteur
Auguste Brizeux

Le Départ D’un Fils

Lors qu’avecque deux mots que vous daignâtes dire, Vous sûtes arrêter mes peines pour jamais, Et qu’après m’avoir fait endurer le martyre, Vous m’ouvrîtes les Cieux, et me mîtes en paix. Mille attraits, dont encor le souvenir me touche, Couvrirent à mes yeux vôtre extrême rigueur, Tous les charmes d’Amour furent sur vôtre bouche, Et […]

Auteur
Auguste Brizeux

Le Mois D’août

À Emmanuel des Essarts. Marquise, vous souvenezvous Du menuet que nous dansâmes ? Il était discret, noble et doux, Comme l’accord de nos deux âmes. Aux bocages le chalumeau À ces notes pures et lentes ; C’était un air du grand Rameau, Un vieil air des Indes galantes. Triomphante, vous surpreniez Tous les coeurs et […]

Auteur
Auguste Brizeux

Lettre À Berthel

Que j’aurais les esprits contents Si nous étions encor au temps Des choses métamorphosées, Pourvu qu’on me changeât aussi En un miroir bien éclairci Qu’engendrent les neiges glacées ! Miroir, que je suis désireux D’être comme toi bienheureux : Cinq cent fois en une même heure Cette cruelle te vient voir, Laquelle me fait recevoir […]

Auteur
Auguste Brizeux
Thematiques
Sensualité

Marie

Si je n’ai pu comme voulois Vous réciter au long, et dire Ce de quoi tant je me doulois, Imputezle à mon coeur plein d’ire, Pour n’avoir pu ouïr médire. Du bien, que je dois estimer, Et pour qui on devrait maudire Tous ceux qui m’en veulent blâmer. (Rymes XXIX)