Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le cœur solitaire

Stériles Nuits D’hiver Où Ton Âme Trop Pauvre

Stériles nuits d’hiver où ton âme trop pauvre, Haineuse et lâche, éparse au vent, boueuse et noire, Fuyant l’âtre où les chats obséquieux se chauffent Et le thé musical et blond des rêveurs sobres, Dans la rue où l’impur amour chuchote et rôde Porte comme une croix son lourd désir de gloire ! Retourne boire […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le cœur solitaire

Sur Nos Pas Le Profond Enfer S’est Refermé

Sur nos pas le profond enfer s’est refermé. Ô compagnon pensif qui m’enseigne la route, Moins réprouvés que nous, les morts au fond du gouffre Blasphèment :  » Dieu nous hait, mais nous avons aimé.  » Sur l’extrême plateau qu’une aube obscure teinte, Nous desserrons nos mains qui vont se désunir, Et nos funèbres cœurs […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le semeur de cendres

Taciturnes, Le Front Baissé, Nous Tisonnons

Taciturnes, le front baissé, nous tisonnons. La mourante lueur du feu baigne les noms Que notre main distraite a tracés dans les cendres ; Son rouge éclat palpite au fond des glaces, teint Nos visages, tes cils encore, puis s’éteint. Le crépuscule mêle alors nos âmes tendres ; Je noue à ton col svelte et […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le semeur de cendres

Ton Cœur Est Fatigué Des Voyages

Ton cœur est fatigué des voyages ? Tu cherches Pour asile un toit bas et de chaume couvert, Un verger frais baigné d’un crépuscule vert Où du linge gonflé de vent pende à des perches ? Alors ne va pas plus avant : Voici l’enclos. Cette porte d’osier qui repousse des feuilles, Ouvre-la, s’il est […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
L'homme intérieur

Ton Image En Tous Lieux Peuple Ma Solitude

Ton image en tous lieux peuple ma solitude. Quand c’est l’hiver, la ville et les labeurs d’esprit, Elle s’accoude au bout de ma table d’étude, Muette, et me sourit. A la campagne, au temps où le blé mûr ondule, Amis du soir qui tombe et des vastes couchants, Elle et moi nous rentrons ensemble au […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le cœur solitaire

Quel Est Ce Lied Qui Fait Son Nid Dans Mon Silence

Quel est ce lied qui fait son nid dans mon silence Et qu’une femme au loin, délicate, apprivoise ? Ah ! quel lied monotone a crispé mes mains moites Au long des draps léchés de fla mm e agonisante ? Nulle ne berce mon chagrin et ne me parle. Ailleurs, je le sais bien, au […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le semeur de cendres

Tu Rangeais En Chantant Pour Le Repas Du Soir

Tu rangeais en chantant pour le repas du soir Le pain blond, du laitage et le fruit de nos treilles, Autour d’un rayon d’or formé par les abeilles ; Et te voici qui viens tout près de moi t’asseoir. Il a plu ; l’air mouillé répand une odeur verte, Le fifre d’un insecte invisible au […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le cœur solitaire

Qui De Vous N’a Connu Les Soirs Où L’on Écoute

Qui de vous n’a connu les soirs où l’on écoute L’orgueil gronder en soi comme un orgue funèbre, Les soirs d’ombre et d’effroi, d’impuissance et de doute Qui remuent au plus bas du cœur la cendre amère ? Alors on est haineux et dur comme Satan, On crispe en dieu tombé ses poings contre le […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le cœur solitaire

Tu Sommeilles, Je Vois Tes Yeux Sourire Encore

Tu sommeilles ; je vois tes yeux sourire encore. Ta gorge, ainsi deux beaux ramiers prennent l’essor, Se soulève et s’abaisse au gré de ton haleine. Tu t’abandonnes, lasse et nue et tout en fleur, Et ta chair amoureuse est rose de chaleur. Ta main droite sur toi se coule au creux de l’aine, Et […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le cœur solitaire

Qui Pleure À Ma Porte À La Fin Du Jour

Qui pleure à ma porte à la fin du jour ? Ouvre : c’est l’Amour. Quel est ce front pâle à ma vitre noire ? Ouvre : c’est la Gloire. On frappe. Qui frappe et frappe si fort ? Ouvre : c’est la Mort.

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le semeur de cendres

Un Oiseau, Fauvette Ou Grive

Mars. Un oiseau, fauvette ou grive, je ne sais, Chante amoureusement dans les feuilles nouvelles, Et, transi de rosée encore, sèche ses ailes Au soleil dans le jeune azur et le vent frais. Les rosiers déterrés poussent des bourgeons roses. L’orme a verdi, l’air est rayé de moucherons, Et le vaste jardin sonore où nous […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le cœur solitaire

Qu’on Ouvre La Fenêtre Au Large

Qu’on ouvre la fenêtre au large, qu’on la laisse Large ouverte à l’air bleu qui vient avant la nuit ! Je voudrais, ah ! marcher autour de moi sans bruit, Entendre ce que dit l’automne à ma tristesse ; Car voici la saison où la sève s’épuise. C’est un des derniers soirs de septembre ; […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le semeur de cendres

Un Soir Au Coucher Du Soleil

C’était encore un soir au coucher du soleil. Je menais sur le bord murmurant d’une grève Mon cœur qui te répond, ô mer, et qui pareil A ton abîme obscur, gronde, s’apaise et rêve, Se brise sur lui-même et fuit, revient baiser D’humbles pieds d’amoureux qui vont sur le rivage. Et de nouveau cabré, lourd […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Fleurs de neige

Requiem D’automne

Tout ce que le monde m’offre ici-bas pour me consoler me pèse. Imitation de Jésus-Christ. L’automne fait gronder ses grandes orgues grises Et célèbre le deuil des soleils révolus, L’avare automne entasse aux rebords des talus Les vols de feuilles d’or que flagelle la bise. Stérile et glacial reliquaire où s’effrite Ce qui ne peut […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le semeur de cendres

Un Soir, Au Temps Du Sombre Équinoxe D’automne

Un soir, au temps du sombre équinoxe d’automne Où la mer forcenée et redoublant d’assauts Se cambre et bat d’un lourd bélier le roc qui tonne, Nous étions dans un lieu qui domine les eaux. Heure trouble, entre l’ombre et le jour indécise ! La faux du vent sifflait dans les joncs épineux. A mes […]