Auteur
Gaston Couté

Requiescat In Pace

Comme s’effeuille une rose L’amante dolente aux traits Ravagés par la chlorose Est morte au soir des regrets Et sur le bord de sa fosse Le vieux prêtre au dos cassé A glapi de sa voix fausse Requiescat in pace !… Et maintenant pauvre chère Elle git loin du soleil Sous le grand champ en […]

Auteur
Gaston Couté

Stances À La Châtelaine

Madame, c’est moi qui viens. Moi, cela ne vous dit rien ! Je viens vous chanter quand même Ce que mon coeur a rimé Et si vous voulez m’aimer ? Moi : c’en est un qui vous aime ! Oh ! vos mains, dont les pâleurs Bougent, en gestes de fleurs Qu’un peu de brise […]

Auteur
Gaston Couté

Sur La Grand’route

Nous sommes les crève-de-faim Les va-nu-pieds du grand chemin Ceux qu’on nomme les sans-patrie Et qui vont traînant leur boulet D’infortunes toute la vie, Ceux dont on médit sans pitié Et que sans connaître on redoute Sur la grand’route. Nous sommes nés on ne sait où Dans le fossé, un peu partout, Nous n’avons ni […]

Auteur
Gaston Couté

Gueux

Ô jeune cavale, au regard farouche, Qui cours dans les prés d’herbe grasse emplis, L’écume de neige argente ta bouche, La sueur ruisselle à tes flancs polis. Vigoureuse enfant des plaines de Thrace, Tu hennis au bord du fleuve mouvant, Tu fuis, tu bondis, la crinière au vent : Les daims auraient peine à suivre […]

Auteur
Gaston Couté

Sur Le Pressoir

Sous les étoiles de septembre Notre cour a l’air d’une chambre Et le pressoir d’un lit ancien ; Grisé par l’odeur des vendanges Je suis pris d’un désir Né du souvenir des païens. Couchons ce soir Tous les deux, sur le pressoir ! Dis, faisons cette folie ? Couchons ce soir Tous les deux sur […]

Auteur
Gaston Couté

La Chanson Du Gui

Puis c’est l’heure et du temps qui passent Un jour qui part, un jour qui vient, Pour à tout faire de la place Même à la peine ou au chagrin, Et yeux déjà qui portent larmes Pour le déboire qu’on attend, Et fierté ici qui désarme Lors plaie de coeur et plaie d’argent. Mais Dieu […]

Auteur
Gaston Couté
Thematiques
Travail

Un Bon Métier

Tu f’rais tes class’s au séminaire Où qu’nout’ chât’tain, qu’est ben dévot, T’entertiendrait à ne rien n’faire ; Et tu briff’rais d’la tête d’vieau, Du poulet roûti tout’ la s’maine, En songeant qu’d’aucuns mang’nt à peine Si j’étais que d’toué, j’me mettrais Curé !Et pis, quand t’aurais la tonsure, Tu rabed’rais vouèr au pat’lin Où qu’l’existenc’ nous […]

Auteur
Gaston Couté
Thematiques
Objets

La Cigarette

Ah ! la bonne cigarette Que j’ai fumée Pourtant mon coeur la regrette, O bien-aimée ! Ah ! la bonne cigarette Que j’ai fumée Pourtant mon coeur la regrette, O bien-aimée !J’ai pris une braise au milieu des cendres Et je me suis mis alors à fumer En m’entortillant dans les bleus méandres De ma cigarette au goût parfumé ; […]

Auteur
Gaston Couté

Un Crêpe Au Bras

L’an dernier, je les vis encor Le petit frère aimable et rose Dans sa tunique à boutons d’or Avec sa soeur que la chlorose Emportait oh ! bien doucement – Vers la tombe muette et blanche. Je les vis en me promenant Sur le boulevard, le dimanche Suivis de leur père, un monsieur A barbiche, […]

Auteur
Gaston Couté
Thematiques
Vin

La Dernière Bouteille

Ah ! j’en r’boirai pus ! c’est ben triste à dire Pour un vieux pésan qu’a tant vu coumm’ moué Le vin des vendang’s, en un clair sourire Pisser du perssoué coumme l’ieau du touet ; On aura bieau dire, on aura bieau faire, Faura pus d’un jour pour rempli’ nos fûts De ce sang des vign’s qui’rougit […]

Auteur
Gaston Couté

Valse Mystique

A mon ami Abel Renault. Le soir, quand paraît la première étoile, Les coeurs de tous ceux qui sont morts d’amour Viennent vers la terre et fendent le voile Qui les cache aux yeux des vivants, le jour. Alors, dans la nuit brune et fantastique, Leur sang meurtri pleut et retombe en pleurs Sur l’herbe, […]

Auteur
Gaston Couté

La Rose De L’absent

Légende du Moyen Age Le beau chevalier était à la guerre Le beau chevalier avait dit adieu A sa dame aimée, Anne de Beaucaire Aux yeux plus profonds que le grand ciel bleu. Le beau chevalier, à genoux près d’elle, Avait soupiré, lui baisant la main :   » Je suis tout à vous ! soyez-moi […]

Auteur
Gaston Couté

L’aveu

A ma dame. Ton âme avait alors la blancheur des grands lys Que berce la chanson des vents rasant la terre ; L’Amour était encor pour toi tout un mystère, Et la sainte candeur te drapait dans les plis De sa robe Ce fut par les bois reverdis, A l’heure où dans le ciel perce […]

Auteur
Gaston Couté

Le Deuil Du Moulin

Mon fils est mort. J’adore, ô mon Dieu, votre loi. Je vous offre les pleurs d’un coeur presque parjure ; Vous châtiez bien fort et parferez la foi Qu’alanguissait l’amour pour une créature. Vous châtiez bien fort. Mon fils est mort, hélas ! Vous me l’aviez donné, voici que votre droite Me le reprend à […]

Auteur
Gaston Couté

Le Pauvre Gars

Sonnet Moi, je vis la vie à côté, Pleurant alors que c’est la fête. Les gens disent : ‘Comme il est bête !’ En somme, je suis mal coté. J’allume du feu dans l’été, Dans l’usine je suis poète ; Pour les pitres je fais la quête, Qu’importe ! J’aime la beauté. Beauté des pays […]