Auteur
Jean-Antoine De Baïf

Haute Beauté Dans Une Humble Pucelle

Le soir étend sur les grands bois Son manteau d’ombre et de mystère ; Les vieux menhirs, dans la bruyère Qui s’endort, veillent et des voix Semblent sortir de chaque pierre. L’heure est muette comme aux temps Où, dans les forêts souveraines, Les vierges blondes et sereines Et les druides aux cheveux blancs Allaient cueillir […]

Auteur
Jean-Antoine De Baïf

Helas, Si Tu Me Vois Constant En Inconstance

J’ai sablé le vin, j’ai humé les roses ; J’ai cueilli la fleur du plus beau baiser : Je ne trouve plus au fond de ces choses De quoi me griser… Les jours ont brillé sur ma tête pâle Sans m’apprendre rien du Tout qu’il y a : Mon coeur m’apparaît comme sort d’un châle […]

Auteur
Jean-Antoine De Baïf

À Meline

Mais à qui mieux pourroyje presenter Ces petits chants, qu’à toy, douce Meline, Mon Eraton, qui la fureur divine Souflas en moy, qui me les fit chanter ? Tu m’i verras une foix enchanter De ta rigueur le souci qui me mine Une autre fois en ta douceur benine Tu me verras gayement contenter. Icy […]

Auteur
Jean-Antoine De Baïf
Thematiques
Authenticité

La Rose

(extraits) … Ils vont toujours. L’horizon s’ouvre immense, Il se gonfle, il se perd, et toujours recommence ; Confus, inépuisable, il s’enfuit, reculant L’orageuse étendue au flot étincelant. Et les monts sur les monts s’accumulent sans cesse ; Le haut plateau succède au plateau qui s’abaisse, Bordant de ces créneaux lugubres, désolés, Les horizons de […]

Auteur
Jean-Antoine De Baïf

Après Les Vents, Après Le Triste Orage

Un peu de jour, un peu d’amour, Un peu de soleil, comme en rêve, Et son front et ces lys autour, C’était chose fragile et brève. Mais c’était si doux à souffrir Parmi ces eaux, ces fleurs, ces palmes, Qu’elle n’en pouvait pas mourir ; Alors elle a clos ses yeux calmes. Elle s’est endormie […]

Auteur
Jean-Antoine De Baïf

L’amour Qui Me Tourmente

C’est une cour carrée et qui n’a rien d’étrange : Sur les flancs, l’écurie et l’étable au toit bas ; Ici près, la maison ; làbas, au fond, la grange Sous son chapeau de chaume et sa jupe en plâtras. Le bac, où les chevaux au retour viendront boire, Dans sa berge de bois est […]

Auteur
Jean-Antoine De Baïf

Aubade De May

Viens, ô divin Bacchus, ô jeune Thyonée, Ô Dionyse, Évan, Iacchus et Lénée ; Viens, tel que tu parus aux déserts de Naxos, Quand ta voix rassurait la fille de Minos. Le superbe éléphant, en proie à ta victoire, Avait de ses débris formé ton char d’ivoire. De pampres, de raisins mollement enchaîné, Le tigre […]

Auteur
Jean-Antoine De Baïf

Ô Doux Plaisir Plein De Doux Pensement

Vieux tyran, d’obscure naissance, Brillant et pâle séducteur, Subtil et volage enchanteur, Sujet de trouble et d’insolence ; Vaine idole, dont la puissance Soustrait les coeurs au Créateur, Métal, de tant de maux l’auteur, Objet de crainte et d’espérance ; Or fatal, tu viens de l’Enfer, Pour nous faire un siècle de fer, Dans le […]

Auteur
Jean-Antoine De Baïf

Babillarde, Qui Toujours Viens

À Georges Auric Marronniers, ainsi que l’yeuse Quels arbres, ombrelles rieuses, Ne se déploieraient pour fêter Le retour du prodigue été ! L’un nous ogre un feu d’artifice De plumes et de fleurs : orgie Digne de Noël, tes bougies Roses, d’autres fêtes complices, L’encombrant cadeau, marronnier, Pour ne point des neuves bergères Troubler la […]

Auteur
Jean-Antoine De Baïf

Ô Ma Belle Rebelle

A Valentin Girod. Une confusion de sons, de feux et d’ailes, Où flottent des parfums de lys et d’orangers ; Une Vierge s’avance à pas fins et légers Sous un chapeau fleuri de claires asphodèles. Un doux peuple d’enfants heureux de se voir nus, S’ébat dans la rivière où la lumière éclate, Et le vent […]

Auteur
Jean-Antoine De Baïf

Bien, Je L’ay Dit, Je Le Confesse

Celui qui n’a point vu le printemps gracieux Quand il étale au ciel sa richesse prisée, Remplissant l’air d’odeurs, les herbes de rosée, Les coeurs d’affections, et de larmes les yeux : Celui qui n’a point vu par un temps furieux La tourmente cesser et la mer apaisée, Et qui ne sait quand l’âme est […]

Auteur
Jean-Antoine De Baïf

Or Voy-je Bien Qu’il Faut Vivre En Servage

Et nos coeurs sont profonds et vides comme un gouffre, Ma chère, allonsnousen, tu souffres et je souffre. Fuyons vers le castel de nos Idéals blancs, Oui, fuyons la Matière aux yeux ensorcelants. Aux plages de Thulé, vers l’île des Mensonges, Sur la nef des vingt ans fuyons comme des songes. Il est un pays […]

Auteur
Jean-Antoine De Baïf

Ces Yeux Ces Yeux, Doux Larrons De Mon Ame

Ma pensée est couleur de lumières lointaines, Du fond de quelque crypte aux vagues profondeurs. Elle a l’éclat parfois des subtiles verdeurs D’un golfe où le soleil abaisse ses antennes. En un jardin sonore, au soupir des fontaines, Elle a vécu dans les soirs doux, dans les odeurs ; Ma pensée est couleur de lumières […]

Auteur
Jean-Antoine De Baïf

D’amour D’amour Je Fu Je Fu Blessé

En la claire fontaine Un cerf se regardait, Et la grandeur hautaine Des cornes étendait. Ses cornes donc prisa Pour leur force et hautesse, Ses jambes déprisa Pour leur sèche maigresse. En ce fol jugement Le veneur vient bien vite ; Plus que vent véhément, Le cerf se met en fuite. Les chiens le vont […]

Auteur
Jean-Antoine De Baïf

De Rose

Puisque làbas s’entr’ouvre une porte vermeille, Puisque l’aube blanchit le bord de l’horizon, Pareille au serviteur qui le premier s’éveille Et, sa lampe à la main, marche dans la maison, Puisqu’un blême rayon argente la fontaine, Puisqu’à travers les bois l’immense firmament Jette une lueur pâle et calme que la plaine Regarde vaguement, Puisque le […]