Auteur
Jean Marot

À Tout Jamais, D’un Amour Immuable

Ce que ma Muse en vers a peu chanter Ce qu’en François des autheurs a traduit Et ce qu’ell’a d’elle mesme produit, Elle vous vient maintenant presenter, Et s’elle peut vostre esprit contenter, Ainsi qu’espoir et desir la conduit, De son grand heur, de sa gloire et bon bruit A tout jamais se pourra bien […]

Auteur
Jean Marot

Coeur Endurci Plus Que La Roche Bise

À de vagues desseins l’homme est toujours en proie, Son instabilité ne meurt qu’avecque lui, Et nous voyons, Seigneur, que sa plus douce joie Dégénère souvent en son plus grand ennui. Bien que vers son bonheur constamment il s’empresse, Bien qu’en ce seul objet il mette ses plaisirs, Comme c’est hors de vous qu’il le […]

Auteur
Jean Marot

D’avoir Esgard À L’honneur

Cette nuit, audessus des quais silencieux, Plane un calme lugubre et glacial d’automne. Nul vent. Les becs de gaz en file monotone Luisent au fond de leur halo, comme des yeux. Et, dans l’air ouaté de brume, nos voix sourdes Ont le son des échos qui se meurent, tandis Que nous allons rêveusement, tout engourdis […]

Auteur
Jean Marot

De Constance

Vous ne savez son nom ? Celle pour qui je chante La vie d’amour de feu, puis après est mourante : C’est un arbre en verdeur, un soleil en éclats, C’est une nuit de rose ou languissants ébats. C’est un torrent jeté par un trou de nuage ; C’est le roi des lions dégarni de […]

Auteur
Jean Marot

D’eviter Oisiveté

Ah ! ce soir, j’ai le coeur mal, le coeur à la Lune ! Ô Nappes du silence, étalez vos lagunes ; Ô toits, terrasses, bassins, colliers dénoués De perles, tombes, lys, chats en peine, louez La Lune, notre Maîtresse à tous, dans sa gloire : Elle est l’Hostie ! et le silence est son […]