Auteur
Jean Vauquelin De La Fresnaye

Ô Vent Plaisant, Qui D’haleine Odorante…

Je t’ai vue un soir me sourire Dans la planète des Bergers : Tu descendais à pas légers Du seuil d’un château de porphyre. Et ton oeil de diamant rare Eblouissait le règne astral. Femme, depuis, par mont ou val, Femme, beau marbre de Carrare, Ta voix me hante en sons chargés De mystère et […]

Auteur
Jean Vauquelin De La Fresnaye

Amour, Tais-toi, Mais Prends Ton Arc

Après une journée de vent, dans une paix infinie, le soir se réconcilie comme un docile amant. Tout devient calme, clarté… Mais à l’horizon s’étage, éclairé et doré, un beau basrelief de nuages.

Auteur
Jean Vauquelin De La Fresnaye

Frêne Hautain, Forestier Et Champêtre…

Hélas ! que l’impie, Au milieu des plaisirs d’un factice bonheur Que lui prodigue, un jour, une vaine splendeur Craint les maux de la vie. Le calice qu’il boit enivre sa raison De criminelles espérances… Mais, saisi de frayeur auprès des jouissances Qu’éveille son ambition, Il s’arrête, un instant, au bord du précipice ; Et […]

Auteur
Jean Vauquelin De La Fresnaye

Ici Seul Je Me Plains, Ô Fresnaie-au-sauvage…

Comme le flot des mers ondulant vers les plages, Ô bois, vous déroulez, pleins d’arome et de nids, Dans l’air splendide et bleu, vos houles de feuillages ; Vous êtes toujours vieux et toujours rajeunis. Le temps a respecté, rois aux longues années, Vos grands fronts couronnés de lianes d’argent ; Nul pied ne foulera […]

Auteur
Jean Vauquelin De La Fresnaye

Mon Du Pont Bellenger, Ô Que Vous Fûtes Sage

J’avais toujours rêvé le bonheur en ménage, Comme un port où le cœur, trop longtemps agité, Vient trouver, à la fin d’un long pèlerinage, Un dernier jour de calme et de sérénité. Une femme modeste, à peu près de mon âge Et deux petits enfants jouant à son côté ; Un cercle peu nombreux d’amis […]