Auteur
Jeanne-Marie Guyon

Ôtez La Rouille Et Il Se Formera Un Vase Très Pur

Tu disais vrai, ô divin Pythagore, De corps en corps les âmes vont errant, Quand un sommeil sille notre oeil mourant, Sommeil de fer yvré de mandragore. Dedans le corps de ma belle Pandore Se mit l’esprit, lequel pierre me rend, De la Gorgone au regard empierrant, Bien que son chef sans serpents se redore. […]