Auteur
Maurice Du Plessys

Cette Nuit…

Comme un dernier rayon, comme un dernier zéphyre Anime la fin d’un beau jour, Au pied de l’échafaud j’essaye encor ma lyre. Peutêtre estce bientôt mon tour ; Peutêtre avant que l’heure en cercle promenée Ait posé sur l’émail brillant, Dans les soixante pas où sa route est bornée, Son pied sonore et vigilant, Le […]

Auteur
Maurice Du Plessys

La Chanson D’un Soir De Tempête

En expirant, le cygne chante encor, Ah laissezmoi chanter mon chant de mort !… Ah laissezmoi chanter, moi qui sans agonie Vais vous quitter dans peu d’instants, Qui ne regrette de la vie Que quelques jours de mon printemps Et quelques baisers d’une amie Qui m’ont charmé jusqu’à vingt ans !… Salut à toi, ma […]

Auteur
Maurice Du Plessys

La Nuit Qui Tombe Et Le Train Qui Passe

Le tens leger s’enfuit sans m’en apercevoir, Quand celle à qui je suis mes angoisses console : Il n’est vieil, n’y boiteux, c’est un enfant qui vole, Au moins quand quelque bien vient mon mal deçevoir. À peine aije loisir seulement de la voir Et de ravir mon ame en sa douce parole, Que la […]

Auteur
Maurice Du Plessys

L’élégie Du Sang Des Colombes

Quien no ama, no vive. Oh ! qui que vous soyez, jeune ou vieux, riche ou sage, Si jamais vous n’avez épié le passage, Le soir, d’un pas léger, d’un pas mélodieux, D’un voile blanc qui glisse et fuit dans les ténèbres, Et, comme un météore au sein des nuits funèbres, Vous laisse dans le […]

Auteur
Maurice Du Plessys

Les Feuilles Tombent

(Études latines, X) Offre un encens modeste aux Lares familiers, Phidylé, fruits récents, bandelettes fleuries ; Et tu verras ployer tes riches espaliers Sous le faix des grappes mûries. Laisse, aux pentes d’Algide, au vert pays Albain, La brebis, qui promet une toison prochaine, Paître cytise et thym sous l’yeuse et le chêne ; Ne […]

Auteur
Maurice Du Plessys

L’hellade

Que ton fruit de sang qui loge en mon sein Soit pareil, amour, à ton être humain, Que le petit nid ombreux qui se ferme Pour envelopper et mûrir le germe Sente remuer ta plus jeune enfance Comme elle le fit dans l’avantnaissance Au flanc maternel en un temps lointain. Et que ce soit toi, […]

Auteur
Maurice Du Plessys

Ode Triomphale À La Gloire Des Muses Romanes

Tournez, tournez, bons chevaux de bois, Tournez cent tours, tournez mille tours, Tournez souvent et tournez toujours, Tournez, tournez au son des hautbois. L’enfant tout rouge et la mère blanche, Le gars en noir et la fille en rose, L’une à la chose et l’autre à la pose, Chacun se paie un sou de dimanche. […]