Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

29 Mon Travail Donne A Deux Gloire

CCLIX [=CCXLIX] . En permettant, que mon si long pener Pour s’exercer jamais ne diminue, Tresaisément te peult acertener, Qu’en fermeté ma foy il insinue, Affin qu’estant devant toy ainsi nue, Tu sois un jour clerement congnoissant, Que mon travail sans cesser angoissant, Et tressuant a si haulte victoyre, Augmente a deux double loyer croissant, […]

Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

45 Plus Que Ne Puis

CCCCIII [=CCCXCIII] . Je voys, & viens aux ventz de la tempeste De ma pensée incessamment troublée: Ores a Poge, or’ a l’Orse tempeste, Ouvertement, & aussi a l’emblée, L’un apres l’aultre, en commune assemblée De double, espoir, desir, & jalousie, Me fouldroyantz telz flotz la fantasie Abandonnée & d’aydes, & d’appuys. Parquoy durant si […]

Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

30 Force Peu A Peu Me Mine

CCLXVIII [=CCLVIII] . Le Coeur, de soy foiblement resoulu, Souffroit asses la chatouillant poincture, Que le traict d’or fraischement esmoulu Luy avoit fait sans aulcune ouverture. Mais liberté, sa propre nourriture, Pour expugner un tel assemblement D’estre né libre, & faict serf amplement, Y obvioyt par mainte contremine, Quand cest Archier, tirant tant simplement, Monstra,que […]

Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

46 Le Jour Meurs Et La Nuict Ars

CCCCXI [=CCCCII] . La roue en fin le fer assubtilie, Et le rend apte a trancher la durté. Adversité qui l’orgeuil humilie, Au coeur gentil de passion hurté Fait mespriser fortune, & malheurté, Le reservant a plus seconde chose. Mais mon travail sans entremesler pose A mon souffrir, m’aiguise par ses artz Si vivement, que […]

Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

31 Asses Vit Qui Meurt Quand Veult

CCLXXVII [=CCLXVII] . Au doulx record de son nom je me sens De part en part l’sperit [=esperit] trespercer Du tout en tout, jusqu’au plus vif du sens: Tousjours, toute heure, & ainsi sans cesser Fauldra finir ma vie, & commencer En ceste mort inutilement vive. Mais si les Cieulx telle prerogative Luy ont donnée, […]

Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

47 J’ay Tendu Le Las Ou Je Meurs

CCCCXX [=CCCCXI] . Au doulx rouer de ses chastes regardz Toute doulceur penetramment se fiche Jusqu’au secret, ou mes sentementz ars Le plus du temps laissent ma vie en friche, Ou du plaisir sur tout aultre bien riche Elle m’allege interieurement: Et en ce mien heureux meilleurement Je m’en voys tout en esprit esperdu. Dont, […]

Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

32 En Ma Joye Douleur

CCLXXXVI. [=CCLXXVI] . Voyez combien l’espoir pour trop promettre Nous fait en l’air, comme Corbeaulx, muser: Voyez comment en prison nous vient mettre, Cuydantz noz ans en liberté user: Et d’un desir si glueux abuser, Que ne povons de luy nous dessaisir, Car pour le bien, que j’en peu choisir, Sinistrement esleu a mon malheur, […]

Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

48 Plus L’amollis Plus L’endurcis

CCCCXXIX [=CCCCXX] . Peu s’en falloit, encores peu s’en fault, Que la Raison asses mollement tendre Ne prenne, apres long spasme, grand deffault, Tant foible veult contre le Sens contendre. Lequel voulant ses grandz forces estendre (Ayde d’Amour) la vainct tout oultrément. Ne pouvant donc le convaincre aultrement, Je luy complais un peu, puis l’adoulcis […]

Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

33 Double Peine A Qui Pour Aultruy Se Lasse

CCXCV [=CCLXXXV] . De fermeté plus dure, que Dyaspre, Ma loyaulté est en toy esmaillée: Comme statue a l’esbaucher toute aspre: Et puis de Stuc polyment entaillée, Par foy en main de constance baillée Tu l’adoulcis, & jà reluict tresbien. Ame enyvrée au moust d’un si hault bien, Qui en son faict plus, qu’au mien […]

Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

49 Plus Se Hante Moins S’apprivoyse

CCCCXXXVIII [=CCCCXXIX] . Ja soit ce encor, que l’importunité Par le privé de frequentation Puisse polir toute rusticité Tant ennemye a reputation: Et qu’en son coeur face habitation A la vertu gentilesse adonnée, Estant en moeurs mieulx conditionée, Que nul, qui soit quelque part, qu’elle voyse: Elle est (pourtant) en amours si mal née, Que […]

Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

34 La Prison M’est Dure Encor Plus Liberté

CCCIIII [=CCXCIIII] . A quoy pretendre yssir librement hors D’une si doulce, & plaisant servitude? Veu que Nature & en l’Ame, & au Corps En à jà fait, voire telle habitude, Que plus tost veult toute solicitude, Que liberté, loisir, & leurs complisses. Car en quictant Amour, & ses delices, Par Mort serois en ma […]

Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

50 Me Saulvant Je M’enclos

CCCCXLVII [=CCCCXXXVIII] . Que je me fasche en si vain exercice, Comme le mien, certainement fais: Veu mesmement que d’un si long service Ne voy encor sortir aulcuns effectz. Et si je quitte & le joug, & le faix, J’eschappe a doubte, espoir, ardeur, attente, Pour cheoir es mains de la douleur lattente, Et du […]

Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

35 Qui Bien Se Voit Orgueil Abaisse

CCCXIII [=CCCIII] . Cest Oeil du Monde, universel spectacle Tant reveré de Terre, Ciel, & Mer, En ton miroir, des miracles miracle, Il s’apperçoit justement deprimer, Voyant en toy les Graces s’imprimer Trop mieulx, qu’en luy nostre face a le veoir. Parquoy tel tort ne povant recevoir, S’en fuyt de nous, & ce Pole froid […]

Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

51 Après La Mort Ma Guerre Encor Me Suyt

CCCCLVI [=CCCCXLVII] . Si tu t’enquiers pourquoy sur mon tombeau Lon [=L’on] auroit mys deux elementz contraires, Comme tu voys estre le feu, & l’eau Entre elementz les deux plus adversaires: Je t’advertis, qu’ilz sont tresnecessaires Pour te monstrer par signes evidentz, Que si en moy ont esté residentz Larmes & feu, bataille asprement rude: […]

Auteur
Maurice Scève
Recueil
Délie

36 Fuyant Peine Travail Me Suyt

CCCXXII [=CCCXII] . Que je m’ennuye en la certaineté Sur l’incertain d’un tel facheux suspend! Voire trop plus, qu’en la soubdaineté, Ou le hazard de tout mon bien depent. Mais que me vault si le Coeur se repent? Regret du temps prodiguement usé L’oppresse plus que cest espoir rusé Qui le molesté [=] , & […]