Auteur
Mélanie Waldor

Dors À Mes Pieds !…

Par ce temps si bénin, après tant de froidure, Dans les grands terrains gris, sur les coteaux chenus, On a l’impression parmi ces arbres nus D’un très beau jour d’été sans fleurs et sans verdure. Les pieds ne glissent plus sur la terre moins dure Où les feux du soleil, presque tous revenus, Allument cailloux, […]