Auteur
Nicolas Boileau

Épitaphe

(Épitaphe de la mère de l’auteur.) Épouse d’un mari doux, simple, officieux, Par la même douceur je sus plaire à ses yeux : Nous ne sûmes jamais ni railler ni médire. Passant, ne t’enquiers point si de cette bonté Tous mes enfants ont hérité ; Lis seulement ces vers, et garde-toi d’écrire.

Auteur
Nicolas Boileau

Vers Sur Marie Poncher De Brétouville

(Mis en musique par Lambert en 1671.) Voici les lieux charmants où mon âme ravie Passait à contempler Silvie Les tranquilles moments si doucement perdus. Que je l’aimais alors ! Que je la trouvais belle ! Mon coeur, vous soupirez au nom de l’Infidèle : Avez-vous oublié que vous ne l’aimez plus ? C’est ici […]

Auteur
Nicolas Boileau

Épitaphe De M. Arnauld

(En mémoire à Arnauld.) Au pied de cet autel de structure grossière, Gît sans pompe, enfermé dans une vile bière, Le plus savant mortel qui jamais ait écrit ; Arnauld, qui, sur la grâce instruit par Jésus-Christ, Combattant pour l’Église, a, dans l’Église même, Souffert plus d’un outrage et plus d’un anathème. Plein du feu […]

Auteur
Nicolas Boileau

L’amateur D’horloges

Sans cesse autour de six pendules, De deux montres, de trois cadrans, Lutin, depuis trente et quatre ans, Occupe ses soins ridicules. Mais à ce métier, s’il vous plaît, A-t-il acquis quelque science ? Sans doute ; et c’est l’homme de France Qui sait le mieux l’heure qu’il est !

Auteur
Nicolas Boileau
Recueil
L'art poétique

L’art Poétique (chant I)

C’est en vain qu’au Parnasse un téméraire auteur Pense de l’art des vers atteindre la hauteur. S’il ne sent point du Ciel l’influence secrète, Si son astre en naissant ne l’a formé poète, Dans son génie étroit il est toujours captif ; Pour lui Phébus est sourd, et Pégase est rétif. Ô vous donc qui, […]

Auteur
Nicolas Boileau
Recueil
L'art poétique

L’art Poétique (chant Ii)

Telle qu’une bergère, au plus beau jour de fête, De superbes rubis ne charge point sa tête, Et, sans mêler à l’or l’éclat des diamants, Cueille en un champ voisin ses plus beaux ornements Telle, aimable en son air, mais humble dans son style, Doit éclater sans pompe une élégante Idylle. Son tour, simple et […]

Auteur
Nicolas Boileau
Recueil
L'art poétique

L’art Poétique (chant Iii)

Il n’est point de serpent, ni de monstre odieux, Qui, par l’art imité, ne puisse plaire aux yeux ; D’un pinceau délicat l’artifice agréable Du plus affreux objet fait un objet aimable. Ainsi, pour nous charmer, la Tragédie en pleurs D’Œdipe tout sanglant fit parler les douleurs, D’Oreste parricide exprima les alarmes, Et, pour nous […]

Auteur
Nicolas Boileau
Recueil
L'art poétique

L’art Poétique (chant Iv)

Dans Florence, jadis, vivait un médecin, Savant hâbleur, dit-on, et célèbre assassin. Lui seul y fit longtemps la publique misère : Là, le fils orphelin lui redemande un père ; Ici, le frère pleure un frère empoisonné. L’un meurt vide de sang, l’autre plein de séné ; Le rhume à son aspect se change en […]

Auteur
Nicolas Boileau
Thematiques
Vieillesse

Le Bûcheron Et La Mort

Le dos chargé de bois, et le corps tout en eau, Un pauvre bûcheron, dans l’extrême vieillesse, Marchait en haletant de peine et de détresse. Enfin, las de souffrir, jetant là son fardeau, Plutôt que de s’en voir accablé de nouveau, II souhaite la Mort, et cent fois il l’appelle. La Mort vint à la […]

Auteur
Nicolas Boileau
Thematiques
Lieux

Les Embarras De Paris

Qui frappe l’air, bon Dieu ! de ces lugubres cris ? Est-ce donc pour veiller qu’on se couche à Paris ? Et quel fâcheux démon, durant les nuits entières, Rassemble ici les chats de toutes les gouttières ? J’ai beau sauter du lit, plein de trouble et d’effroi, Je pense qu’avec eux tout l’enfer est […]

Auteur
Nicolas Boileau

Nourri Dès Le Berceau

(Sonnet sur une de ses parentes qui mourût toute jeune entre les mains d’un charlatan.) Nourri dès le berceau près de la jeune Orante, Et non moins par le cœur que par le sang lié, A ses jeux innocents enfant associé, Je goûtais les douceurs d’une amitié charmante : Quand un faux Esculape, à cervelle […]

Auteur
Nicolas Boileau
Thematiques
Tristesse

Plaintes Contre Les Tuileries

Agréables jardins où les Zéphyrs et Flore Se trouvent tous les jours au lever de l’Aurore ; Lieux charmants qui pouvez dans vos sombres réduits, Des plus tristes amants adoucir les ennuis, Cessez de rappeler, dans mon âme insensée, De mon premier bonheur la gloire enfin passée. Ce fut, je m’en souviens, dans cet antique […]

Auteur
Nicolas Boileau

Stances À Molière

(Sur sa comédie L’école des femmes.) En vain mille jaloux esprits, Molière, osent avec mépris Censurer ton plus bel ouvrage : Sa charmante naïveté S’en va pour jamais, d’âge en âge, Divertir la postérité. Que tu ris agréablement ! Que tu badines savamment ! Celui qui sut vaincre Numance, Qui mit Cartilage sous sa loi, […]

Auteur
Nicolas Boileau
Thematiques
Poète

Sur Homère

Quand, la dernière fois, dans le sacré vallon, La troupe des neuf sœurs, par l’ordre d’Apollon, Lut l’Iliade et l’Odyssée ; Chacune à le louer se montrant empressée : Apprenez un secret qu’ignore l’univers, Leur dit alors le dieu des vers : Jadis avec Homère, aux rives du Permesse, Dans ce bois de lauriers où […]

Auteur
Nicolas Boileau

Vers Pour Mademoiselle Lamoignon

(Vers pour mettre en bas du portait de Mlle de Lamoignon.) Aux sublimes vertus nourrie en sa famille, Cette admirable et sainte fille En tous lieux signala son humble piété ; Jusqu’aux climats où naît et finit la clarté, Fit ressentir l’effet de ses soins secourables ; Et, jour et nuit pour Dieu pleine d’activité, […]