Auteur
Ondine Valmore

Adieu À L’enfance

Adriane, mon coeur, baisemoi, je te prie, Puisque ce doux baiser qui coule lentement Avec l’air frétillard d’un gentil mouvement Est le seul appétit qui chatouille ma vie. Or que moi transporté, orsus que toi ravie, De mille autres regards faits réciproquement, Nous puissions désormais nous voir si fermement Que la force des lynx ait […]