Auteur
Pierre Motin

Beaux Yeux, Sorciers Et Doux, Mes Uniques Flambeaux

Espérez ! espérez ! espérez, misérables ! Pas de deuil infini, pas de maux incurables, Pas d’enfer éternel ! Les douleurs vont à Dieu, comme la flèche aux cibles ; Les bonnes actions sont les gonds invisibles De la porte du ciel. Le deuil est la vertu, le remords est le pôle Des monstres garrottés […]

Auteur
Pierre Motin

Ce Masque, Qui Celait Tantôt Votre Beauté

Quelqu’un connaîtil ma cachette ? C’est un lieu calme, où le ciel clair En un jour de printemps rachète Le mal qu’ont fait six mois d’hiver. Il y coule des eaux charmantes ; L’iris y naît dans les roseaux ; Et le murmure des amantes S’y mêle au babil des oiseaux. Là vivent, dans les […]

Auteur
Pierre Motin

Le Soleil En Tous Lieux Découvre Sa Lumière

Le Point du Jour, le point blanc de Paris, Le seul point blanc, grâce à tant de bâtisse Et neuve et laide et que je t’en ratisse, Le Point du Jour, aurore des paris ! Le bonneteau fleurit ‘ dessur ‘ la berge, La bonne tôt s’y déprave, tant pis Pour elle et tant mieux […]

Auteur
Pierre Motin

Méditation Sur Le Memento Homo

Ménestrel qui vais par le monde, N’ayant rien que mon gai savoir, Si vous m’aimiez, ô belle blonde ! Je me croirais un riche avoir ; Comme Pétrarque aux pieds de son idole, A vos genoux courbé bien bas, bien bas, J’oublîrais tout, voire le Capitole, Si vous m’aimiez… Mais vous ne m’aimez pas Si […]