Auteur
Roi François 1Er

Celle Qui Fut De Beauté Si Louable

Maître, il est beau ton Vers ; ciseleur sans pareil, Tu nous charmes toujours par ta grâce nouvelle, Parnassien enchanteur du pays du soleil, Notre langue frémit sous ta lyre si belle. Les Classiques sont morts ; le voici le réveil ; Grand Régénérateur, sous ta pure et vaste aile Toute une ère est groupée. […]

Auteur
Roi François 1Er

Étant Seulet Auprès D’une Fenêtre

Je sais bien qu’il est d’usage D’aller en tous lieux criant Que l’homme est d’autant plus sage Qu’il rêve plus de néant ; D’applaudir la grandeur noire, Les héros, le fer qui luit, Et la guerre, cette gloire Qu’on fait avec de la nuit ; D’admirer les coups d’épée, Et, la fortune, ce char Dont […]

Auteur
Roi François 1Er

Malgré Moi Vis, Et En Vivant Je Meurs

Ses purs ongles trèshaut dédiant leur onyx, L’Angoisse, ce minuit, soutient, lampadophore, Maint rêve vespéral brûlé par le Phénix Que ne recueille pas de cinéraire amphore Sur les crédences, au salon vide : nul ptyx, Aboli bibelot d’inanité sonore, (Car le Maître est allé puiser des pleurs au Styx Avec ce seul objet dont le […]

Auteur
Roi François 1Er

Ô Triste Départir

(Études latines, III) Ne crains pas de puiser aux réduits du cellier Le vin scellé quatre ans dans l’amphore rustique ; Laisse aux Dieux d’apaiser la mer et l’orme antique, Thaliarque ! Qu’un beau feu s’égaye en ton foyer ; Pour toi, mets à profit la vieillesse tardive : Il est plus d’une rose aux […]