Auteur
Vincent Voiture

Nostre Aurore Vermeille

Qu’est il besoing de tant la Paix crier Par les cantons des villes et villettes ? Qu’est il besoing d’huissiers ne de trompettes Pour la Paix faicte en France publier ? Il vaudroit mieux, en criant, Dieu prier Qu’il la gardast de troubles inquietes ; Il vaudroit mieux en chantant chansonnettes, Vive le Roy portepaix, […]

Auteur
Vincent Voiture

Ou Vous Sçavez Tromper Bien Finemen

Tu sois la bienvenue, ô bienheureuse trêve ! Trêve que le chrétien ne peut assez chanter, Puisque seule tu as la vertu d’enchanter De nos travaux passés la souvenance grève. Tu dois durer cinq ans : et que l’envie en crève : Car si le ciel bénin te permet enfanter Ce qu’on attend de toi, […]

Auteur
Vincent Voiture

Ou Vous Sçavez Tromper Bien Finement

Ou vous sçavez tromper bien finement, Ou vous m’aimez assez fidelement, Lequel des deux, je ne le sçaurois dire, Mais cependant je pleure et je soupire, Et ne reçois aucun soulagement. Pour vostre amour j’ay quitté franchement Ce que j’avois acquis bien seurement ; Car on m’aimoit, et j’avois quelque empire Où vous sçavez. Je […]

Auteur
Vincent Voiture

Placet À Une Dame

Plaise à la Duchesse très-bonne, Aux yeux très-clairs, aux bruns cheveux, Reine des flots de la Garonne, Dame du Loth, et de tous ceux Qui virent jamais sa personne. De laisser entrer franchement, Sans peine et sans empêchement, Un homme au lieu de sa demeure Qui, s’il ne la voit promptement, Enragera dedans une heure. […]

Auteur
Vincent Voiture

Pour Vos Beaux Yeux Autheurs De Mon Trespas

Pour vos beaux yeux autheurs de mon trespas, Hier dans le Ciel se firent maints combats, L’Amour ayant dit tout haut à sa mere, Qu’ils surpassoient en douceur et lumière Ceux de là haut, comme ceux d’icy bas. Mars avoüa qu’ils avoient plus d’appas, Saturne mesme alors hastant le pas, Vint l’approuver, et parut moins […]

Auteur
Vincent Voiture

Pour Vos Beaux Yeux Et Vostre Beau Visage

Pour vos beaux yeux et vostre beau visage, Et la douceur de ce divin langage Dont vous tenez tout le monde enchanté, Cloris, on doit souffrir vostre fierté, Et prés de vous avoir moins de courage. Il est donc vray, que je ne fus pas sage, De ne pouvoir endurer un outrage, Moy que l’Amour […]

Auteur
Vincent Voiture

Pour Vos Beaux Yeux Qui Me Vont Consumant

Pour vos beaux yeux qui me vont consumant, L’Amour n’a point de peine et de tourment, De feu cuisant, ny de cruel martyre, Que de bon coeur je ne voulusse élire, Et qu’on ne doive endurer doucement. Tout l’Univers n’a rien de si charmant, Et s’il estoit sous mon commandement, Je quitterois volontiers son empire […]

Auteur
Vincent Voiture

Quand Iris Aux Beaux Yeux

Quand Iris aux beaux yeux, Paroist en quelques lieux, Il n’est coeur qui ne tremble, C’est l’honneur de la Cour, C’est la gloire d’Amour, Et les Vertus ensemble. On ne peut pas si-tost, Bien louër comme il faut, De la grande Duchesse La grace et la bonté ; Sa moindre qualité Est celle de Princesse. […]

Auteur
Vincent Voiture

Regrets Sur La Mort Du Rondeau

Pleurez mes yeux, et vous fondez en eau, Toute ma joie est enclose au tombeau. Un jeune enfant, ma chère nourriture Vient d’être mis dans cette sépulture. Qui le croirait ! c’est le petit Rondeau. Je fus son père, et sa mère Isabeau. Ô vous jadis qui le vîtes si beau, Chaste Julie, après cette […]

Auteur
Vincent Voiture

Je Me Meurs Tous Les Jours En Adorant Sylvie

Je me meurs tous les jours en adorant Sylvie, Mais dans les maux dont je me sens perir, Je suis si content de mourir, Que ce plaisir me redonne la vie. Quand je songe aux beautez, par qui je suis la proye De tant d’ennuis qui me vont tourmentant, Ma tristesse me rend content, Et […]

Auteur
Vincent Voiture

Si Haut Je Veux Louër Sylvie

Si haut je veux louër Sylvie, Que tout autre en meure d’envie : Sa personne est pleine d’appas, Les Amours naissent sous ses pas, Et c’est par eux qu’elle est servie. De cent vertus elle est suivie, Son coeur tient mon ame ravie, Et les Conquerans ne l’ont pas Si haut. Quoy que mon amour […]

Auteur
Vincent Voiture

L’amour Sous Sa Loy

L’Amour sous sa loy N’a jamais eu d’Amant plus heureux que moy ; Benit soit son flambeau, Son carquois, son bandeau, Je suis amoureux, Et le Ciel ne voit point d’Amant plus heureux. Mes jours et mes nuits Ont bien peu de repos, et beaucoup d’ennuis ; Je me meurs de langueur, J’ay le feu […]

Auteur
Vincent Voiture

Sonnet D’uranie

Il faut finir mes jours en l’amour d’Uranie, L’absence ni le temps ne m’en sauraient guérir, Et je ne vois plus rien qui me pût secourir, Ni qui sût r’appeler ma liberté bannie. Dès long-temps je connais sa rigueur infinie, Mais pensant aux beautés pour qui je dois périr, Je bénis mon martyre, et content […]

Auteur
Vincent Voiture

Le Soleil Ne Voit Icy Ba

Oh, laissemoi tranquille, dans mon destin, Avec tes comparaisons illégitimes ! Un examen plus serré ferait estime Du moindre agent,… toi, tu y perds ton latin. Preuves s’entendant comme larrons en foire, Clins d’yeux bleus pas plus sûrs que l’afflux de sang Qui les envoya voir : me voilà passant Pour un beau masque d’une […]

Auteur
Vincent Voiture

Sous Un Habit De Fleurs, La Nymphe Que J’adore

Sous un habit de fleurs, la Nymphe que j’adore, L’autre soir apparut si brillante en ces lieux, Qu’à l’éclat de son teint et celui de ses yeux, Tout le monde la prit pour la naissante Aurore. La Terre, en la voyant, fit mille fleurs éclore, L’air fut partout rempli de chants mélodieux, Et les feux […]