L’enfant d’un bonze

L’enfant d’un bonze
A un visage rubicond.
De l’eau de luffa