Auteur
Théophile Gautier
Recueil
Albertus

Albertus, 09 Lxxxi À Xc

LXXXI Albertus travaillait. — C’était un paysage. Salvator eût signé cette selve selvagge. — Au premier plan des rocs, — au second les donjons D’un château dentelant de ses flèches aiguës Un ciel ensanglanté, semé d’îles de nues. — Les grands chênes pliaient comme de faibles joncs, Les feuilles tournoyaient en l’air ; l’herbe flétrie, […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
Albertus

Albertus, 10 Xci À C

XCI Véronique sonna. — La portière dorée S’entr’ouvrit. — Revêtu d’une riche livrée, Un petit page entra qui portait des plateaux, — Un vrai page flamand, tête blonde et rosée, Comme celle qu’on voit au terburg du musée. — Il posa sur la table et flacons et gâteaux, Plaça l’argenterie, et la vaisselle plate, Versa […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
Albertus

Albertus, 11 Ci À Cx

CI Il n’en fut pas ainsi. — La dame était si belle Qu’un saint du paradis se fût damné pour elle. — Un poëte amoureux n’aurait pas inventé D’idéal plus parfait. — O Nature ! Nature ! Devant ton œuvre, à toi, qu’est-ce que la peinture ? Qu’est-ce que Raphaël, ce roi de la beauté […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
Albertus

Albertus, 12 Cxi À Cxx

CXI Une flamme jetant une clarté bleuâtre, Comme celle du punch, éclairait le théâtre. — C’était un carrefour dans le milieu d’un bois. Les nécromants en robe et les sorcières nues, À cheval sur leurs boucs, par les quatre avenues, Des quatre points du vent débouchaient à la fois. Les approfondisseurs de sciences occultes, Faust […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
Albertus

Albertus, 13 Cxxi À Cxxii

CXXI — Joyeux comme un enfant à la fin de son thème, Me voici donc au bout de ce moral poëme ! En êtes-vous aussi content que moi, lecteur ? En vain depuis deux mois, pour clore ce volume, Mes doigts faisaient grincer et galoper la plume ; Le sujet paresseux marchait avec lenteur. Se […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
Albertus

Albertus, 01 I À X

I Sur le bord d’un canal profond dont les eaux vertes Dorment, de nénufars et de bateaux couvertes, Avec ses toits aigus, ses immenses greniers, Ses tours au front d’ardoise où nichent les cigognes, Ses cabarets bruyants qui regorgent d’ivrognes, Est un vieux bourg flamand tel que les peint Teniers. — Vous reconnaissez-vous ? — […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
Albertus

Albertus, 02 Xi À Xx

XI Poudreux entassement de machines baroques Dont l’œil ne peut saisir les contours équivoques, Et de bouquins, sans titre en langage chrétien ! Tohu-bohu ! Chaos où tout fait la grimace, Se déforme, se tord, et prend une autre face ; Glace vue à l’envers où l’on ne connaît rien, Car tout est transposé. Le […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
Albertus

Albertus, 03 Xxi À Xxx

XXI Elle se frotte l’œil et puis toute la face ; — La rose y reparaît, le moindre pli s’efface, Comme les plis de l’eau quand le vent est tombé ; L’émail luit dans sa bouche, une vive étincelle, Un diamant de feu nage dans sa prunelle ; Ses cheveux sont de jais, son corps […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
Albertus

Albertus, 04 Xxxi À Xl

XXXI Elle donnait le ton, et, reine de la mode, Elle était adorée ainsi qu’une pagode ; — Personne n’eût osé la contredire en rien : — La forme des chapeaux, et la coupe des manches, Lequel fait mieux, des fleurs ou bien des plumes blanches ? Quelle parure sied ? — Quelle couleur va […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
Albertus

Albertus, 05 Xli À L

XLI Ce n’est pas cela, non ; — elle est trop corrompue Pour ne pas oublier, et la chaîne est rompue Qui liait son présent à son passé. — D’ailleurs, Je ne crois pas qu’elle ait dans un pli de son âme Un de ces souvenirs qui, dans tout cœur de femme, Si dépravé qu’il […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
Albertus

Albertus, 06 Li À Lx

LI Sans cela l’univers aurait eu mon poëme En mil huit cent vingt-neuf, et beaucoup plus tôt même ; Mais, comme je l’ai dit, je n’avais pas le temps D’enfiler dans un vers des mots, comme des perles Dans un cordon. — J’allais ouïr siffler les merles Avec elle aux grands bois ; — l’on […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
Albertus

Albertus, 07 Lxi À Lxx

LXI Cet ensemble faisait l’effet le plus étrange ; C’était comme un démon se tordant sous un ange, Un enfer sous un ciel. — Quoiqu’il eût de beaux yeux, De longs sourcils d’ébène effilés vers la tempe, Se glissant sur la peau comme un serpent qui rampe, Une frange de cils palpitants et soyeux, Son […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
Albertus

Albertus, 08 Lxxi À Lxxx

LXXI Notre héros avait, comme ève sa grand’mère Poussé par le serpent, mordu la pomme amère, Il voulait être dieu. — Quand il se vit tout nu, Et possédant à fond la science de l’homme, Il désira mourir. — Il n’osa pas ; mais, comme On s’ennuie à marcher dans un sentier connu, Il tenta […]