Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Villanelle Rythmique

Quand viendra la saison nouvelle, Quand auront disparu les froids, Tous les deux, nous irons, ma belle, Pour cueillir le muguet au bois ; Sous nos pieds égrenant les perles Que l’on voit au matin trembler, Nous irons écouter les merles Siffler. Le printemps est venu, ma belle, C’est le mois des amants béni, Et […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Watteau

Devers Paris, un soir, dans la campagne, J’allais suivant l’ornière d’un chemin, Seul avec moi, n’ayant d’autre compagne Que ma douleur qui me donnait la main. L’aspect des champs était sévère et morne, En harmonie avec l’aspect des cieux, Rien n’était vert sur la plaine sans borne, Hormis un parc planté d’arbres très vieux. Je […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Versailles

Versailles, tu n’es plus qu’un spectre de cité ; Comme Venise au fond de son Adriatique, Tu traînes lentement ton corps paralytique, Chancelant sous le poids de ton manteau sculpté. Quel appauvrissement ! quelle caducité ! Tu n’es que surannée et tu n’es pas antique, Et nulle herbe pieuse au long de ton portique Ne […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Ténèbres

Taisez-vous, ô mon cœur ! taisez-vous, ô mon âme ! Et n’allez plus chercher de querelles au sort ; Le néant vous appelle et l’oubli vous réclame. Mon cœur, ne battez plus, puisque vous êtes mort ; Mon âme, repliez le reste de vos ailes, Car vous avez tenté votre suprême effort. Vos deux linceuls […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Terza Rima

Quand Michel-Ange eut peint la chapelle Sixtine, Et que de l’échafaud, sublime et radieux, Il fut redescendu dans la cité latine, Il ne pouvait baisser ni les bras ni les yeux ; Ses pieds ne savaient pas comment marcher sur terre ; Il avait oublié le monde dans les cieux. Trois grands mois il garda […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Thébaïde

Mon rêve le plus cher et le plus caressé, Le seul qui rie encor à mon cœur oppressé, C’est de m’ensevelir au fond d’une chartreuse, Dans une solitude inabordable, affreuse ; Loin, bien loin, tout là-bas, dans quelque Sierra Bien sauvage, où jamais voix d’homme ne vibra, Dans la forêt de pins, parmi les âpres […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Tombée Du Jour

Le jour tombait, une pâle nuée Du haut du ciel laissait nonchalamment, Dans l’eau du fleuve à peine remuée, Tremper les plis de son blanc vêtement. La nuit parut, la nuit morne et sereine, Portant le deuil de son frère le jour, Et chaque étoile à son trône de reine, En habits d’or, s’en vint […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Tristesse

Avril est de retour. La première des roses, De ses lèvres mi-closes, Rit au premier beau jour ; La terre bienheureuse S’ouvre et s’épanouit ; Tout aime, tout jouit. Hélas ! j’ai dans le cœur une tristesse affreuse. Les buveurs en gaîté, Dans leurs chansons vermeilles, Célèbrent sous les treilles Le vin et la beauté […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Notre-dame

I. Las de ce calme plat où d’avance fanées, Comme une eau qui s’endort, croupissent nos années ; Las d’étouffer ma vie en un salon étroit, Avec de jeunes fats et des femmes frivoles, Echangeant sans profit de banales paroles ; Las de toucher toujours mon horizon du doigt. Pour me refaire au grand et […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Ô Nature Chérie

Ne me sois pas marâtre, ô nature chérie, Redonne un peu de sève à la plante flétrie Qui ne veut pas mourir ; Les torrents de mes yeux ont noyé sous leur pluie Son bouton tout rongé que nul soleil n’essuie Et qui ne peut s’ouvrir. Air vierge, air de cristal, eau, principe du monde, […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Pastel

J’aime à vous voir en vos cadres ovales, Portraits jaunis des belles du vieux temps, Tenant en main des roses un peu pâles, Comme il convient à des fleurs de cent ans. Le vent d’hiver, en vous touchant la joue, A fait mourir vos œillets et vos lis, Vous n’avez plus que des mouches de […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Pensée De Minuit

Une minute encor, madame, et cette année, Commencée avec vous, avec vous terminée, Ne sera plus qu’un souvenir. Minuit ! voilà son glas que la pendule sonne, Elle s’en est allée en un lieu d’où personne Ne peut la faire revenir. Quelque part, loin, bien loin, par delà les étoiles, Dans un pays sans nom, […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Portail

Ne trouve pas étrange, homme du monde, artiste, Qui que tu sois, de voir par un portail si triste S’ouvrir fatalement ce volume nouveau. Hélas ! tout monument qui dresse au ciel son faîte, Enfonce autant les pieds qu’il élève la tête. Avant de s’élancer tout clocher est caveau, En bas, l’oiseau de nuit, l’ombre […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Pour Veiner De Son Front

Pour veiner de son front la pâleur délicate, Le Japon a donné son plus limpide azur ; La blanche porcelaine est d’un blanc bien moins pur Que son col transparent et ses tempes d’agate ; Dans sa prunelle humide un doux rayon éclate ; Le chant du rossignol près de sa voix est dur, Et, […]

Auteur
Théophile Gautier
Recueil
La comédie de la mort

Pour Veiner De Son Front La Pâleur

Pour veiner de son front la pâleur délicate, Le Japon a donné son plus limpide azur ; La blanche porcelaine est d’un blanc bien moins pur Que son col transparent et ses tempes d’agate ; Dans sa prunelle humide un doux rayon éclate ; Le chant du rossignol près de sa voix est dur, Et, […]