Auteur
Cécile Sauvage
Recueil
L'Âme En Bourgeon

Nature, Laisse-moi Me Mêler À Ta Fange

Nature, laisse-moi me mêler à ta fange, M’enfoncer dans la terre où la racine mange, Où la sève montante est pareille à mon sang. Je suis comme ton monde où fauche le croissant Et sous le baiser dru du soleil qui ruisselle, J’ai le frisson luisant de ton herbe nouvelle. Tes oiseaux sont éclos dans […]

Auteur
Cécile Sauvage
Recueil
L'Âme En Bourgeon

Si La Lune Rose Venait

Si la lune rose venait En robe de petite fille Danser sur le foin nouveau-né Devant la source qui frétille, Elle aurait tes deux mollets ronds Et tes yeux argentés d’eau brune, Mon fils, poupée en court jupon, Au visage de clair de lune. 1908

Auteur
Cécile Sauvage
Recueil
L'Âme En Bourgeon

Tu Tettes Le Lait Pur De Mon Âme Sereine

Tu tettes le lait pur de mon âme sereine, Mon petit nourrisson qui n’as pas vu le jour, Et sur ses genoux blancs elle, berce la tienne En lui parlant tout bas de la vie au front lourd. Voici le lait d’esprit et le lait de tendresse, Voici le regard d’or qu’on jette sur les […]

Auteur
Cécile Sauvage
Recueil
L'Âme En Bourgeon

Voilà Que Je Me Sens Plus Proche Encor Des Choses

Voilà que je me sens plus proche encor des choses. Je sais quel long travail tient l’ovaire des roses, Comment la sauterelle au creux des rochers bleus Appelle le soleil pour caresser ses neufs Et pourquoi l’araignée, en exprimant sa moelle, Protège ses petits d’un boursicot de toile. Je sais quels yeux la biche arrête […]

Auteur
Cécile Sauvage
Recueil
L'Âme En Bourgeon

La Tasse

Dans cette tasse claire où luit un cercle d’or J’ai versé du lait blanc pour ta lèvre vermeille. Comme un enfant dolent le long du corridor Un rayon de soleil s’étant couché sommeille. Vois, la mouche gourmande est plus sage que toi. Perchée au bord du vase où son aile se mouille, Avec sa trompe […]

Auteur
Cécile Sauvage
Recueil
L'Âme En Bourgeon

La Tête

Ô mon fils, je tiendrai ta tête dans ma main, Je dirai : j’ai pétri ce petit monde humain ; Sous ce front dont la courbe est une aurore étroite J’ai logé l’univers rajeuni qui miroite Et qui lave d’azur les chagrins pluvieux. Je dirai : j’ai donné cette flamme à ces yeux, J’ai tiré […]