Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le sang des crépuscules

Le Vent Est Doux Comme Une Main De Femme

Le vent est doux comme une main de femme, Le vent du soir qui coule dans mes doigts ; L’oiseau bleu s’envole et voile sa voix, Les lys royaux s’effeuillent dans mon âme ; Au clavecin s’alanguissent les gammes, Le soleil est triste et les coeurs sont froids ; Le vent est doux comme une […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le sang des crépuscules

Été Des Vieilles Joies

Que ton souffle renaisse, Eté des vieilles joies, Et ramène l’espoir et son divin cortège, Et ravive l’écho de mes pas sur la grève Où le vol des corbeaux et des rêves tournoie. Car ma jeunesse s’empoussière aux vains grimoires, Tant qu’elle sèche et peu à peu se désagrège, Et l’automne, duègne ridée et sacrilège, […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le sang des crépuscules

La Maison Dort

La maison dort au coeur de quelque vieille ville Où des dames s’en vont, lasses de bonnes oeuvres, S’assoupir en suivant l’office de six heures, Ville où le rouet gris de l’ennui se dévide. Dans la cour un bassin où pleurent les eaux vives D’avoir vu verdir les Tritons et d’être seules. Et la maison […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le sang des crépuscules

La Voix Du Soir

La voix du soir est sainte et forte, Lourde de songe et de parfums, Et son flot d’ombre me rapporte La cendre des espoirs défunts. J’ai dit à l’amour qu’il s’en aille, Et son pas d’aube, je l’écoute Qui dans la gaieté des sonnailles S’étouffe au tournant de la route. La douceur de ce soir […]

Auteur
Charles Guérin
Recueil
Le sang des crépuscules

Conseils Au Solitaire

Aie une âme hautaine et sonore et subtile, Tais-toi, mure ton seuil, car la lutte déprave ; Forge en sceptre l’or lourd et roux de tes entraves, Ferme ton coeur à la rumeur soûle des villes ; Entends parmi le son des flûtes puériles Se rapprocher le pas profond des choses graves ; Hors la […]