Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Douze Mois

Les Pauvres

Il est ainsi de pauvres coeurs Avec, en eux, des lacs de pleurs, Qui sont pâles, comme les pierres D’un cimetière. Il est ainsi de pauvres dos Plus lourds de peine et de fardeaux Que les toits des cassines brunes, Parmi les dunes. Il est ainsi de pauvres mains, Comme feuilles sur les chemins, Comme […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Douze Mois

Les Saints

Dreling, dreling, C’est la fête de tous les Saints. On en connaît qui sont venus, – dites, de quels pays d’or et d’ivoire ! – Depuis des temps que nul n’a retenus, Dans ma contrée, en sa mémoire. On en connaît qui sont partis de Trébizonde, Dieu sait par quels chemins, N’ayant pour seuls trésors […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Douze Mois

La Petite Vierge

La petite Vierge Marie Passe les soirs de mai par la prairie, Ses pieds légers frôlant les brumes, Ses deux pieds blancs comme deux plumes. S’en va comme une infante, Corsage droit, jupes bouffantes, Avec, à sa ceinture, un bruit bougeant Et clair de chapelet d’argent. Aux deux côtés de la rivière Poussent par tas […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Douze Mois

La Saint-jean

Dansez sur la berge, les flammes, Comme de petites madames, Comme de tristes petites madames. Voici les soirs de la Saint-Jean Au long du fleuve et des étangs. Dansez sur la berge, les flammes, Avec des gamins roux autour de vous, Copeaux follets, folles spirales, Dansez, dansez, dansez, Petites flammes pastorales. L’oiseau vous frôle et […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Douze Mois

Décembre

(Les hôtes) – Ouvrez, les gens, ouvrez la porte, je frappe au seuil et à l’auvent, ouvrez, les gens, je suis le vent, qui s’habille de feuilles mortes. – Entrez, monsieur, entrez, le vent, voici pour vous la cheminée et sa niche badigeonnée ; entrez chez nous, monsieur le vent. – Ouvrez, les gens, je […]