Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

Les Paysans

Ces hommes de labour, que Greuze affadissait Dans les molles couleurs de paysanneries, Si proprets dans leur mise et si roses, que c’est Motif gai de les voir, parmi les sucreries D’un salon Louis-Quinze animer des pastels, Les voici noirs, grossiers, bestiaux ils sont tels. Entre eux, ils sont parqués par villages : en somme, […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

Les Récoltes

Sitôt que le soleil dans le matin luisait, Comme un éclat vermeil sur un saphir immense, Que dans l’air les oiseaux détaillaient leur romance, Lu ferme tout entière au travail surgissait. Un va-et-vient, mêlé d’appels hâtifs bruissait, Et les bêtes de cour, en farfouille, en démence, Courant, sautant, volant, mêlaient d’accoutumance, Leurs cris et leur […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

Les Vieux Maîtres

Dans les bouges fumeux où pendent des jambons, Des boudins bruns, des chandelles et des vessies, Des grappes de poulets, des grappes de dindons, D’énormes chapelets de volailles farcies, Tachant de rose et blanc les coins du plafond noir, En cercle, autour des mets entassés sur la table, Qui saignent, la fourchette au flanc dans […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

L’étable

Et pleine d’un bétail magnifique, l’étable, A main gauche, près des fumiers étagés haut, Volets fermés, dormait d’un pesant sommeil chaud, Sous les rayons serrés d’un soleil irritable. Dans la moite chaleur de la ferme au repos, Dans la vapeur montant des fumantes litières, Les boeufs dressaient le roc de leurs croupes altières Et les […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

Les Gueux

La misère séchant ses loques sur leur dos, Aux jours d’automne, un tas de gueux, sortis des bouges, Rôdaient dans les brouillards et les prés au repos, Que barraient sur fond gris des rangs de hêtres rouges. Dans les plaines, où plus ne s’entendait un chant, Où les neiges allaient verser leurs avalanches, Seules encor, […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

L’enclos

Quatre fossés couraient autour de l’enclos. Or, Quand le soleil de Mai, brûlant l’air de ses flammes, Sabrait leur eau dormante avec toutes ses lames, La ferme s’allumait d’un encadrement d’or. Ils s’étendaient, plaqués au bord de mousse verte Et de lourds nénuphars étoilant le flot noir. Les grenouilles venaient y coasser, le soir, L’oeil […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

Les Espaliers

D’énormes espaliers tendaient des rameaux longs Où les fruits allumaient leur chair et leur pléthore, Pareils, dans la verdure, à ces rouges ballons Qu’on voit flamber les nuits de kermesse sonore. Pendant vingt ans, malgré l’hiver et ses grêlons, Malgré les gels du soir, les givres de l’aurore, Ils s’étaient accrochés aux fentes des moellons, […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

Les Granges

S’élargissaient, là-bas, les granges recouvertes, Aux murs, d’épais crépis et de blancs badigeons, Au faîte, d’un manteau de pailles et de joncs, Où mordaient par endroits les dents des mousses vertes. De vieux ceps tortueux les ascendaient, alertes, Luttant d’assauts avec les lierres sauvageons, Et deux meules flanquaient, ainsi que deux donjons, Les portes qui […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

Les Greniers

Sous le manteau des toits s’étalaient les greniers Larges, profonds, avec de géantes lignées De solives en croix, de poutres, de sommiers, D’où pendaient à ses fils un peuple d’araignées. Les récoltes en tas s’y trouvaient alignées : Les froments par quintaux, les seigles par paniers, Les orges, de clarté poussiéreuse baignées, L’avoine et 1e […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

Le Lait

Dans la cave très basse et très étroite, auprès Du soupirail prenant le jour au Nord, les jarres Laissaient se refroidir le lait en blanches mares Dans les rouges rondeurs de leur ventre de grès. Ou eût dit, à les voir dormir dans un coin sombre, D’énormes nénuphars s’ouvrant par les flots lents, Ou des […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

La Cuisine

Au fond, la crémaillère avait son croc pendu, Le foyer scintillait comme une rouge flaque, Et ses flammes, mordant incessamment la plaque, Y rongeaient un sujet obscène en fer fondu. Le feu s’éjouissait sous le manteau tendu Sur lui, comme l’auvent par-dessus la baraque, Dont les bibelots clairs, de bois, d’étain, de laque, Crépitaient moins […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

La Ferme

A voir la ferme au loin monter avec ses toits, Monter, avec sa tour et ses meules en dômes Et ses greniers coiffés de tuiles et de chaumes, Avec ses pignons blancs coupés par angles droits ; A voir la ferme au loin monter dans les verdures, Reluire et s’étaler dans la splendeur des Mais, […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

La Grande Chambre

Et voici quelle était la chambre hospitalière Où l’étranger trouvait bon gîte et réconfort, Où les fils étaient nés, où l’aïeul était mort, Où l’on avait tassé ce grand corps dans sa bière. Aux kermesses, aux jours de foire et de décor, La ferme y célébrait la fête coutumière, Et jadis, quand vivait encore la […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

La Vachère

A Léon Cladel. Le mouchoir sur la nuque et la jupe lâchée, Dès l’aube, elle est venue au pacage, de loin ; Mais sommeillante encore, elle s’est recouchée, Là sous les arbres, dans un coin. Aussitôt elle dort, bouche ouverte et ronflante ; Le gazon monte, autour du front et des pieds nus ; Les […]

Auteur
Émile Verhaeren
Recueil
Les Flamandes

L’abreuvoir

En un creux de terrain aussi profond qu’un antre, Les étangs s’étalaient dans leur sommeil moiré, Et servaient d’abreuvoir au bétail bigarré, Qui s’y baignait, le corps dans l’eau jusqu’à mi-ventre. Les troupeaux descendaient, par des chemins penchants : Vaches à pas très lents, chevaux menés à l’amble, Et les boeufs noirs et roux qui […]