Auteur
Robert Desnos
Recueil
Les Portes Battantes

Sur Soi-même

Fer, anémone, drap. Fer de lance perce l’anémone qui saigne sur le drap. Fer teinté du sang des anémones, blancheur des draps. Un fer au cœur, une anémone à la blessure, un drap pour linceul. Fer, anémone, drap. Et ce drap rougi d’un sang d’anémone flotte à la hampe du fer Et le drap essuie […]

Auteur
Robert Desnos
Recueil
Les Portes Battantes

Quartier Saint-merri

Au coin de la rue de la Verrerie Et de la rue Saint-Martin Il y a un marchand de mélasse. Un jour d’avril, sur le trottoir Un cardeur de matelas Glissa, tomba, éventra l’oreiller qu’il portait. Cela fit voler des plumes Plus haut que le clocher de Saint-Merri. Quelques-unes se collèrent aux barils de mélasse. […]

Auteur
Robert Desnos
Recueil
Les Portes Battantes

Les Présages

En voilà une affaire pour du sel renversé, Un sablier brisé, Une bouteille débouchée, Une voiture dans le fossé Et la culbute ratée. Remettez le sel dans la salière, Le bouchon sur la bouteille, La voiture sur la route, La tête par-dessus le cul. Mais le sablier ? Vous pouvez le retourner, Temps passé est […]

Auteur
Robert Desnos
Recueil
Les Portes Battantes

Les Sources De La Nuit

Les sources de la nuit sont baignées de lumière. C’est un fleuve où constamment boivent des chevaux et des juments de pierre en hennissant. Tant de siècles de dur labeur aboutiront-ils enfin à la fatigue qui amollit les pierres ? Tant de larmes, tant de sueur, justifieront-ils le sommeil sur la digue ? Sur la […]

Auteur
Robert Desnos
Recueil
Les Portes Battantes

Et Avec Ça, Madame ?

Insiste, persiste, essaye encore. Tu la dompteras cette bête aveugle qui se pelotonne. Aujourd’hui des fous et des sots se promènent par la ville. Parole, on les prend pour des sages. L’équilibre et la lucidité sont un des cas de la folie humaine. Insiste, persiste, essaye encore. Connaissant de ton destin ce qu’homme digne du […]

Auteur
Robert Desnos
Recueil
Les Portes Battantes

Funérailles

 » Ne poussez pas ! ne poussez pas !  » Tas de salauds !  » Espèce de vache avec vos mamelles pendantes avez-vous fini de pousser !  » Du calme, il y en a pour tout le monde.  » Regardez-moi cette putain avec ses airs de marquise !  » Tu pues ! tu pues ! […]

Auteur
Robert Desnos
Recueil
Les Portes Battantes

Il Était Une Feuille

Il était une feuille avec ses lignes — Ligne de vie Ligne de chance Ligne de cœur — Il était une branche au bout de la feuille — Ligne fourchue signe de vie Signe de chance Signe de cœur — Il était un arbre au bout de la branche — Un arbre digne de vie […]

Auteur
Robert Desnos
Recueil
Les Portes Battantes

10 Juin 1936

Au détour du chemin, Il étendit la main, Devant le beau matin. Le ciel était si clair Que les nuages dans l’air Ressemblaient à l’écume de la mer. Et la fleur des pommiers Blanchissait dans les prés Où séchait le linge lavé. La source qui chantait, Chantait la vie qui passait Au long des prés, […]

Auteur
Robert Desnos
Recueil
Les Portes Battantes

Âge, Voyages Et Paysages

Publié sous le titre ‘Chant pour la belle saison’ Rien ne ressemble plus à l’inspiration Que l’ivresse d’une matinée de printemps, Que le désir d’une femme. Ne plus être soi, être chacun. Poser ses pieds sur terre avec agilité. Savourer l’air qu’on respire. Je chante ce soir non ce que nous devons combattre Mais ce […]

Auteur
Robert Desnos
Recueil
Les Portes Battantes

Au Bout Du Monde

Ça gueule dans la rue noire au bout de laquelle l’eau du fleuve frémit contre les berges. Ce mégot jeté d’une fenêtre fait une étoile. Ça gueule encore dans la rue noire. Ah ! vos gueules ! Nuit pesante, nuit irrespirable. Un cri s’approche de nous, presque à nous toucher, mais il expire juste au […]

Auteur
Robert Desnos
Recueil
Les Portes Battantes

Bonsoir Tout Le Monde

— Couché dans ton lit Entre tes draps, Comme une lettre dans son enveloppe, Tu t’imagines que tu pars Pour un long voyage. — Mais non, je n’imagine rien. Je ne suis pas né d’hier Je connais le sommeil et ses mystères Je connais la nuit et ses ténèbres Et je dors comme je vis.