Auteur
Germain Nouveau
Recueil
Les Tristesses

Promenade Automnale

Lorsque j’ai travaillé, pensif, sur mon pupitre Tout le jour, sans voir même éclater à la vitre Le rayon tiède et clair du soleil automnal, Je m’arrache parfois à mon logis banal Et, tout entier au rêve ardent qui m’accompagne, Je m’en vais lentement le soir vers la campagne. Le faubourg est bruyant par où […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Tristesses

Muet

À Madame William Pitt-Byrne. Sa mère l’aimait tant, ce petit rieur rose ! C’était son premier-né, première fleur éclose Sur l’arbuste pliant de leurs jeunes amours. Elle en rêvait les nuits et le soignait les jours, Joyeuse à contempler son adorable allure A peigner lentement sa fine chevelure Bouclée, et blonde ainsi qu’un rayon de […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Tristesses

Nocturne

On a des jours faits d’ombre et de mélancolie Et d’inexprimable dégoût, Où le cœur se repaît du passé qu’on oublie Comme d’un fruit perdu dont on garde le goût. Un sang vif et fiévreux vous bat contre les tempes : Comme une mer sur des galets ; On trouve dans son cœur à peine […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Tristesses

Petit-pierre

À Jules Bailly. I C’étaient vraiment des gens heureux. Ils étaient trois : Le père, adroit maçon parmi les plus adroits ; La mère, brave femme à peu prés du même âge, Qui travaillait en ville et soignait son ménage ; Enfin, pour compléter ce doux intérieur, Un garçon, un unique enfant frais et rieur, […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Tristesses

Récompense

À Madame Mireille Garcin de Maynard. Savoir qu’on sera lu par les yeux doux des femmes Et qu’elles presseront, pendant les soirs d’hiver, Votre livre imprégné d’un rayon tiède et clair Qui venant droit du cœur ira droit vers les âmes. Et savoir qu’au contact de vos vers pleins de flammes Un frisson sensuel glissera […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Tristesses

Rencontre

Mignonne au front pudique et tendre, Nous nous aimons d’un amour pur, Et dés longtemps, triste à t’attendre, J’entrevoyais tes yeux d’azur. Comme une étoile lente A naître Qu’un pâtre attend sur des sommets, Tu m’éclairais sans me connaître, Sans te connaître je t’aimais. Aussi quand je t’ai rencontrée, Charmante, avec ton air rieur, J’ai […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Tristesses

Roses D’antan

À F. Le Play. Les hommes autrefois avaient des foyers stables ; On gardait la maison où sa mère mourait ; Et, quand d’autres enfants naissaient, on se serrait Moins à l’aise, mais plus unis, aux mêmes tables. Les meubles très anciens étaient de vieux amis : Les fauteuils allongés et les chaises massives Où […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Tristesses

Tristesses De L’amour

I Qui de nous, jeune encore et naïf, n’a connu L’inexplicable émoi d’un amour ingénu Qui s’éveille au milieu d’un riant paysage ? Je le revois toujours le pâle et doux visage De celle qui m’aima d’un amour si profond. Nous n’avions que vingt ans tous les deux ; c’était au fond D’un hameau du […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Tristesses

Un Duo

Dans un château sombre, au bord d’un étang, Par un des derniers beaux jours de l’automne, Nous étions groupés en cercle, écoutant Monter là rumeur du soir monotone. Sur l’étang moiré plein de nénuphars, Un jet d’eau vidait l’écrin de ses perles ; Le soleil glissait ses rayons blafards Dans les rameaux noirs où sifflaient […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Tristesses

Les Lions

À Albert Delpit. Les vieux lions sont là, dans leur cage de fer, Rois vaincus, méditant leurs sombres infortunes, Au milieu d’un jardin morne et vide, où l’hiver Fait neiger sur le sol les feuilles déjà brunes. Ils ont l’abattement qu’on a dans les exils Et d’un air douloureux, s’allongeant sur les pattes, Referment à […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Tristesses

L’infini

À Madame Louise Ackermann. L’implacable Infini dont tu souffres, poète, Nous en avons souffert comme toi, plus que toi ; Et nous avons aussi, pendant la nuit muette, Crispé nos poings d’ennui, de colère et d’effroi. Nous avons comme toi crié dans nos alarmes Vers ce Dieu morne et sourd qui nous laissait pleurer, Quand […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Tristesses

L’oubli

J’avais vu l’an dernier au fond d’un cimetière Une petite tombe étroite et toute entière Recouverte de fleurs qui s’effeuillaient au vent. C’était le jour des Morts et la foule en rêvant Sentait près des défunts combien la vie est vaine. Tout était blanc sur ce tombeau ; pas une veine Dans le marbre caché […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Tristesses

Les Absentes

À ma sœur Marie. I Le soir, quand je m’en vais tout seul le long des rues, Vers les faubourgs, pour voir le soleil se coucher. Je sens autour de moi mes deux sœurs disparues Comme des oiseaux blancs autour d’un noir clocher. Et j’en rêve avec plus de tendresse et de force, Car le […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Tristesses

Les Enfants

Si vous rencontrez trop souvent — Parmi ces vers noirs et moroses Que j’écris le soir en rêvant — Le cortège des enfants roses ; Si vous trouvez trop de blondins, C’est ainsi que je les appelle, Trahissant par des cris badins Leur adorable ribambelle, C’est qu’au fond je les aime tant : Ils sont […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Tristesses

Les Femmes Tristes

Les fronts blancs, les fronts doux, les fronts mélancoliques Des femmes dont les yeux étoilent la pâleur Font tant sympathiser mon âme avec la leur, Que j’y mettrais ma lèvre ainsi qu’à des reliques. Je voudrais dans mon être amasser la chaleur Et les parfums d’encens des vieilles basiliques Pour faire refleurir l’amour des bucoliques […]