Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Vies Encloses

Les Malades Aux Fenêtres

I La maladie est un clair-obscur solennel, L’instant mi-jour, mi-lune, angoissant crépuscule ! Dans l’ombre qui s’amasse, un reste de jour brûle ; Reverra-t-on la vie au delà du tunnel ? La maladie est une crise de lumière ; On sent planer l’ombre de l’aile de la mort ; Quelque chose pourtant d’avant-céleste en sort […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Vies Encloses

Le Soir Dans Les Vitres

I Le soir descend dans les vitres et les submerge Un rayon y vacille un moment comme un cierge, Dernier cierge frileux des vêpres terminées ! L’ombre déferle ; on ne sait quoi chavire en elles ; Les ultimes clartés sont vite éliminées, Et c’est comme un sommeil délayant des prunelles. Clair-obscur ! Douloureux combat […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Vies Encloses

Le Voyage Dans Les Yeux

I Tels yeux sont des pays de glace, un climat nu Où l’on chemine sans chemins dans l’inconnu ; D’autres, des soirs de province pleins de fumées Où passent des oiseaux aux ailes déplumées Qui leur font ces plaintifs regards intermittents ; D’autres vides, mais sous l’influence du temps, Où la mer de leur âme […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Vies Encloses

Les Lignes De La Main

I La main s’enorgueillit de sa nudité calme Et d’être rose et lisse, et de jouer dans l’air Comme un oiseau narguant l’écume de la mer, Et de frémir avec des souplesses de palme. La main exulte ; elle est fière comme une rose – Sans songer que l’envers est un réseau de plis ! […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Vies Encloses

La Tentation Des Nuages

I En vain les vitres glauques des vieilles maisons Sont un rempart de verre humble qui s’interpose Entre la vie en fièvre et la calme âme enclose, Elles n’ont qu’embrumé l’appel des horizons. Le lointain ciel sans cesse y passe et les aère Du prestige de ses beaux voyages tentants ; Et les nuages qui […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Vies Encloses

L’âme Sous-marine

I Donc on a l’air de vivre et de mirer la vie, Et d’être une eau docile où le couchant s’enflamme, Une eau candide où le matin se clarifie, Comme si l’Univers cessait au fil de l’âme. Oui ! c’est vrai que notre âme est pleine de reflets : Arbres, visages, ciels, maquillant sa surface, […]

Auteur
Georges Rodenbach
Recueil
Les Vies Encloses

Aquarium Mental

I. L’eau sage s’est enclose en des cloisons de verre D’où le monde lui soit plus vague et plus lointain ; Elle est tiède, et nul vent glacial ne l’aère ; Rien d’autre ne se mire en ces miroirs sans tain Où, seule, elle se fait l’effet d’être plus vaste Et de se prolonger soi-même […]