Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

Vos Rigueurs Me Pressaient D’une Douleur Si Forte

Vos rigueurs me pressaient d’une douleur si forte Que si votre présent, reçu si chèrement, Encore un jour ou deux eût tardé seulement, Vous n’eussiez obligé qu’une personne morte. Jamais esprit ne fut travaillé de la sorte, Tout ce que je faisais aigrissait mon tourment, Et pour me secourir j’essayais vainement Tout ce que la […]

Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

Vous Dont L’âme Divine Aspire Aux Choses Saintes

Vous dont l’âme divine aspire aux choses saintes, Et que le Ciel a fait l’objet de son amour, Verserez-vous des pleurs, et ferez-vous des plaintes, Quand pour l’amour de Dieu vous laisserez le jour? Les coupables esprits ont toujours mille craintes Lorsqu’il leur faut quitter ce vicieux séjour, Et leurs yeux criminels avecque des contraintes, […]

Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

Qui Voudra Pense À Des Empires

Qui voudra pense à des empires, Et avecque des vœux mutins S’obstine contre ses destins, Qui toujours lui deviennent pires; Moi je demande seulement, Du plus sacré vœu de mon âme, Qu’il plaise aux dieux et à Madame, Que je brûle éternellement.

Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

Satire Première

Qui que tu sois, de grâce, écoute ma satire. Si quelque humeur joyeuse autre part ne t’attire, Aime ma hardiesse, et ne t’offense point De mes vers dont l’aigreur utilement te point. Toi que les éléments ont fait d’air et de boue, Ordinaire sujet où le malheur se joue, Sache que ton filet que le […]

Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

Satire Seconde

Connais-tu ce fâcheux qui contre la Fortune Aboie impudemment comme un chien à la Lune? Et qui voudrait, ce semble, en détourner le cours Par l’importunité d’un outrageux discours? D’une sotte malice en son âme il s’afflige Quand la faveur du Roi ses favoris oblige. Un homme dont le nom est à peine connu, D’un […]

Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

Si J’étais Dans Un Bois Poursuivi D’un Lion

Si j’étais dans un bois poursuivi d’un lion, Si j’étais à la mer au fort de la tempête, Si les dieux irrités voulaient presser ma tête Du faix du mont Olympe et du mont Pélion, Si je voyais le jour que vit Deucalion Où la mort ne cuida laisser homme ni bête, Si pour me […]

Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

Si Quelquefois Amour Permet Que Je Respire

Si quelquefois Amour permet que je respire, Et que pour un moment j’écoute ma raison, Mon esprit aussitôt pense à ma guérison, Tâchant de m’affranchir de ce fâcheux empire. Il est vrai que mon mal ne peut devenir pire, Qu’un esclave serait honteux de ma prison, Et que les plus damnés à ma comparaison Trouveraient […]

Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

Sur La Paix De L’année M.Dc.Xx.

Ode La paix trop longtemps désolée Revient aux pompes de la Cour, Et retire du mausolée Les jeux, les danses et l’amour. Au seul éclat de nos épées Les tempêtes sont dissipées ; Tous nos bruits sont ensevelis ; Mon Prince a fait cesser la guerre, Et la grâce a rendu la terre Pleine de […]

Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

Sur Le Ballet Du Roi. Le Forgeron Pour Le Roi

Je ne suis point industrieux Comme ce forgeron des dieux, Dont les subtilités nuisibles Pour un chef-d’œuvre de son art, Dessous des filets invisibles Firent voir qu’il était cornard. Cet infâme aux creux étnéans Dessus les tombeaux des Géants, Enivré de souffre et de flamme, Forgeait des armes pour autrui, Cependant que Mars et sa […]

Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

Sur Une Tempête Qui S’éleva Comme Il Était Prêt De S’embarquer Pour Aller En Angleterre

Parmi ces promenoirs sauvages J’ois bruire les vents et les flots Attendant que les matelots M’emportent hors de ces rivages. Ici les rochers blanchissants, Du choc des vagues gémissants, Hérissent leurs masses cornues Contre la colère des airs, Et présentent leurs têtes nues À la menace des éclairs. J’ois sans peur l’orage qui gronde, Et […]

Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

Ton Orgueil Peut Durer Au Plus Deux Ou Trois Ans

Ton orgueil peut durer au plus deux ou trois ans: Après cette beauté ne sera plus si vive, Tu verras que ta flamme alors sera tardive, Et que tu deviendras l’objet des médisants. Tu seras le refus de tous les courtisans, Les plus sots laisseront ta passion oisive, Et les désirs honteux d’une amitié lascive […]

Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

Un Berger Prophète

Je vis dans ces lieux innocents, Où les esprits les plus puissants, Quittant leurs grandeurs souveraines, Suivent ma prophétique voix Dans le silence de nos bois Et dans le bruit de nos fontaines. Ici mon désir est ma loi, Mon entendement est mon roi, Je préside à mes aventures; Et comme si quelqu’un des dieux […]

Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

Un Fier Démon, Qui Me Menace

Un fier démon, qui me menace De son triste et funeste accent, Contre mon amour innocent Gronde la haine et la disgrâce. On me rapporte que tes yeux, Dans leurs paupières languissantes, N’avaient plus ces flammes puissantes Qui blessaient les âmes des dieux. Nature est vraiment hardie Et le sort bien faux et malin D’assujettir […]

Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

L’autre Jour, Inspiré D’une Divine Flamme

L’autre jour, inspiré d’une divine flamme, J’entrai dedans un temple où, tout religieux, Examinant de près mes actes vicieux, Un repentir profond fit respirer mon âme. Tandis qu’à mon secours tous les dieux je réclame, Je vois venir Philis; quand j’aperçus ses yeux, Je m’écriai tout haut: Ce sont ici mes dieux, Ce temple, cet […]

Auteur
Théophile De Viau
Recueil
Œuvres Poétiques - Première Partie

Quand La Divinité, Qui Formait Ton Essence

Quand la Divinité, qui formait ton essence, Vit arriver le temps au point de ta naissance, Elle choisit au ciel son plus heureux flambeau Et mit dans un beau corps un esprit assez beau. La trempe que tu pris en arrivant au monde Etait du feu, de l’air, de la terre et de l’onde: Immortels […]