Auteur
Charles-Augustin Sainte-Beuve
Recueil
Suite De Joseph Delorme

Sous Un Souffle Apaisé Quand Rit La Mer Sereine

Traduit de Moschus. I Sous un souffle apaisé quand rit la mer sereine, Tout mon cœur s’enhardit, et pour l’humide plaine La terre est oubliée : ô mer, je viens à toi ! Mais qu’un grand vent s’élève et réveille l’effroi, Que l’écume du flot blanchisse et fasse rage, Tout mon amour alors se reprend […]

Auteur
Charles-Augustin Sainte-Beuve
Recueil
Suite De Joseph Delorme

Au Sommeil

Traduit de Stace. Par quel crime, si jeune, ô des Dieux le plus doux, Par quel sort, ai-je pu perdre tes dons jaloux, Ô Sommeil ! — tu me fuis. — Tout dort dans la nature, Les troupeaux au bercail, l’oiseau dans la verdure ; Les fleuves mugissants, et de jour aux cent bruits, Assoupissent […]