Les Tourterelles

Cependant qu’étrangère à la nature en fête, Elle rêvait sans but sur sa couche défaite, Le soleil frissonnait sur l’or et les damas ; Le doux air de l’été, qui chasse les frimas, Chargé de la couleur et du parfum des roses, Entrait, et redonnait la vie à mille choses. Le vin était de pourpre, […]

Les Corbeaux

Les noirs corbeaux au noir plumage, Que chassa le vent automnal, Revenus de leur long voyage, Croassent dans le ciel vernal. Les taillis, les buissons moroses Attendent leurs joyeux oiseaux : Mais, au lieu des gais virtuoses, Arrivent premiers les corbeaux. Pour charmer le bois qui s’ennuie, Ces dilettantes sans rival, Ce soir, par la […]

Le Perroquet

Un gros perroquet gris, échappé de sa cage, Vint s’établir dans un bocage : Et là, prenant le ton de nos faux connaisseurs, Jugeant tout, blâmant tout, d’un air de suffisance, Au chant du rossignol il trouvait des longueurs, Critiquait surtout sa cadence. Le linot, selon lui, ne savait pas chanter ; La fauvette aurait […]

Le Lion Amoureux

À Mademoiselle de Sévigné. Sévigné, de qui les attraits Servent aux Grâces de modèle, Et qui naquîtes toute belle, A votre indifférence près, Pourriez-vous être favorable Aux jeux innocents d’une fable, Et voir, sans vous épouvanter, Un lion qu’Amour sut dompter ? Amour est un étrange maître. Heureux qui peut ne le connaître Que par […]

Ma Libellule

Passants, m’induisez point en beautés d’aventure, Mon Destin n’en saurait avoir cure ; Je ne peux plus m’occuper que des Jeunes Filles, Avec ou sans parfum de famille. Pas non plus mon chez moi, ces précaires liaisons, Où l’on s’aime en comptant par saisons ; L’Amour dit légitime est seul solvable ! car Il est […]

Le Perroquet

On trouve encor de grands moines que l’on croirait Sortis de la nocturne horreur d’une forêt. Ils vivent ignorés en de vieux monastères, Au fond du cloître, ainsi que des marbres austères. Et l’épouvantement des grands bois résineux Roule avec sa tempête et sa terreur en eux. Leur barbe flotte au vent comme un taillis […]

Un Plaisant

C’était l’explosion du nouvel an : chaos de boue et de neige, traversé de mille carrosses, étincelant de joujoux et de bonbons, grouillant de cupidités et de désespoirs, délire officiel d’une grande ville fait pour troubler le cerveau du solitaire le plus fort. Au milieu de ce tohu-bohu et de ce vacarme, un âne trottait […]

Les Chats

Sonnet. Les amoureux fervents et les savants austères Aiment également, dans leur mûre saison, Les chats puissants et doux, orgueil de la maison, Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires. Amis de la science et de la volupté Ils cherchent le silence et l’horreur des ténèbres ; L’Erèbe les eût pris pour ses […]

Les Hiboux

Sonnet. Sous les ifs noirs qui les abritent, Les hiboux se tiennent rangés, Ainsi que des dieux étrangers, Dardant leur oeil rouge. Ils méditent. Sans remuer ils se tiendront Jusqu’à l’heure mélancolique Où, poussant le soleil oblique, Les ténèbres s’établiront. Leur attitude au sage enseigne Qu’il faut en ce monde qu’il craigne Le tumulte et […]

Le Chien Et Le Flacon

 » — Mon beau chien, mon bon chien, mon cher toutou, approchez et venez respirer un excellent parfum acheté chez le meilleur parfumeur de la ville.  » Et le chien, en frétillant de la queue, ce qui est, je crois, chez ces pauvres êtres, le signe correspondant du rire et du sourire, s’approche et pose […]

Le Cygne

À Victor Hugo. I Andromaque, je pense à vous ! Ce petit fleuve, Pauvre et triste miroir où jadis resplendit L’immense majesté de vos douleurs de veuve, Ce Simoïs menteur qui par vos pleurs grandit, A fécondé soudain ma mémoire fertile, Comme je traversais le nouveau Carrousel. Le vieux Paris n’est plus (la forme d’une […]