Les Cariatides

C’est un palais du dieu, tout rempli de sa gloire. Cariatides sœurs, des figures d’ivoire Portent le monument qui monte à l’éther bleu, Fier comme le témoin d’une immortelle histoire. Quoique l’archer Soleil avec ses traits de feu Morde leurs seins polis et vise à leurs prunelles, Elles ne baissent pas les regards pour si […]

La Belle Au Bois Dormant

Une princesse, au fond des bois, A dormi cent ans autrefois, Oui, cent beaux ans, tout d’une traite. L’enfant, dans sa fraîche retraite, Laissait courir le temps léger. Tout sommeillait à l’entour d’elle : La brise n’eût pas de son aile Fait la moindre feuille bouger ; Le flot dormait sur le rivage ; L’oiseau, […]

Le Retour De La Bien-aimée

I Que ces vallons déserts, que ces vastes prairies Où j’allais promener mes tristes rêveries, Que ces rivages frais, que ces bois, que ces champs, Que tout prenne une voix et retrouve des chants Et porte jusqu’au sein de Ta Toute Puissance Un hymne de bonheur et de reconnaissance ! Celle, qui dans un chaste […]

Le Chat (2)

On souffre, on s’agite, on se plaint dans mon Empire. Des rumeurs montent à la tête. Le sang, comme un peuple irrité, bat le palais de mes enchantements. La famine est dans mon coeur. La famine dévore mon coeur : des êtres naissent à demi, sans âmes, sans forces, issus d’un trouble sans nom. Puis […]

Le Bonheur Est Mélancolique

Le bonheur est mélancolique. Le cri des plus joyeux oiseaux Paraît lointain comme de l’eau Où se noierait une musique. À l’œil qui s’en repaît longtemps La couleur des fleurs est moins fraîche ; L’herbe a parfois l’air d’être sèche Sur le sein même du printemps. L’allégresse comme un mensonge Hausse sa note d’un degré […]

Le Réveil

Du wagon sombre où rien ne bouge, où rien ne luit, Las des rêves, mauvais compagnons pour la nuit, Le voyageur, avec le jour, cherchant l’espace, Salue en souriant la campagne qui passe : Les arbres, les moissons hautes, l’azur des prés Lointains, sur le penchant des coteaux diaprés, Les villages qui sont tout proches […]