À M. Le Duc De La Feuillade

Conservez précieusement L’imagination fleurie Et la bonne plaisanterie, Dont vous possédez l’agrément, Au défaut du tempérament, Dont vous vous vantez hardiment Et que tout le monde vous nie. La dame qui depuis longtemps Connaît à fond votre personne, A dit : hélas ! je lui pardonne D’en vouloir imposer aux gens ; Son esprit est […]

Lettre

Éloigné de vos yeux, Madame, par des soins Impérieux (j’en prends tous les dieux à témoins), Je languis et je meurs, comme c’est ma coutume En pareil cas, et vais, le cœur plein d’amertume, À travers des soucis où votre ombre me suit, Le jour dans mes pensers, dans mes rêves la nuit, Et, la […]

Lettre

Non, ce n’est pas en vous  » un idéal  » que j’aime, C’est vous tout simplement, mon enfant, c’est vous-même. Telle Dieu vous a faite, et telle je vous veux. Et rien ne m’éblouit, ni l’or de vos cheveux, Ni le feu sombre et doux de vos larges prunelles, Bien que ma passion ait pris […]

Rêves

J’ai rêvé parfois que vos yeux Me regardaient avec tristesse, Que vos grands yeux bleus sérieux Me regardaient avec tendresse ; J’ai rêvé que vous écoutiez Ces mots sur qui la voix hésite, Et qui s’arrêtent effrayés De l’aveu qui sous eux palpite ; Que, dans mes mains, vos fines mains Tombaient comme deux fleurs […]

Lettre

Que fais-tu là, chère attendue ? L’ennui fâcheux vient-il souvent Rendre à ton doux esprit rêvant Une longue visite indue ? Fais-tu des voyages charmants Aux pays où l’amour habite Avec les héros de romans ? Comment vas-tu, chère petite ? Moi, je vais très bien, — seulement Je vais très mal aussi. Ta bouche […]