Oh ! Quand La Mort

Oh ! quand la Mort, que rien ne saurait apaiser, Nous prendra tous les deux dans un dernier baiser Et jettera sur nous le manteau de ses ailes, Puissions-nous reposer sous deux pierres jumelles ! Puissent les fleurs de rose aux parfums embaumés Sortir de nos deux corps qui se sont tant aimés, Et nos […]

Quand Mon Esprit Jadis Sujet À Ta Colère

A quiconques aura telle dame servie Avec tant de rigueur et de fidélité, J’égalerai ma mort comme je fis ma vie, Maudissant à l’envi toute légèreté, Fuyant l’eau de l’oubli pour faire expérience Combien des maux passés douce est la souvenance.Ô amants échappés des misères du monde, Je fus le serf d’un oeil plus beau […]

Toast Funèbre

Ô de notre bonheur, toi, le fatal emblème ! Salut de la démence et libation blême, Ne crois pas qu’au magique espoir du corridor J’offre ma coupe vide où souffre un monstre d’or ! Ton apparition ne va pas me suffire : Car je t’ai mis, moi-même, en un lieu de porphyre. Le rite est […]

Tombeau

Sonnet. L’homme qu’on a cru mort, de son sommeil profond S’éveille. Un frisson court dans sa chair engourdie ; Il appelle. Personne ! Et sa plainte assourdie Lui semble retomber d’un étrange plafond. Seul dans le vide épais que les ténèbres font, Il écoute, et, roulant pleine de léthargie Sa prunelle par l’ombre et la […]

Les Yeux

Partout je les évoque et partout je les vois, Ces yeux ensorceleurs si mortellement tristes. Oh ! comme ils défiaient tout l’art des coloristes, Eux qui mimaient sans geste et qui parlaient sans voix ! Yeux lascifs, et pourtant si noyés dans l’extase, Si friands de lointain, si fous d’obscurité ! Ils s’ouvraient lentement, et, […]

Les Yeux

Quand la lune apparaît dans la brume des plaines, Quand l’ombre émue a l’air de retrouver la voix, Lorsque le soir emplit de frissons et d’haleines Les pâles ténèbres des bois, Quand le boeuf rentre avec sa clochette sonore, Pareil au vieux poëte, accablé, triste et beau, Dont la pensée au fond de l’ombre tinte […]

Voix Éteinte

Et soudain, confirmant et dépassant mes craintes, Un mal lâche et sournois la saisit au gosier, Comme pour empêcher ses plaintes, Et l’étouffa sous ses étreintes Tel un serpent un rossignol dans un rosierOh ! quinze mois entiers l’angoissante torture D’entendre s’enrouer, tousser, tousser encor, Tousser d’une toux rauque et suffocante et dure La gorge d’où […]

Purgatoire

J’ai fait ce rêve. J’étais mort. Une voix dit : — Ton âme impie, En un très-misérable fort, Va revivre afin qu’elle expie. Dans le bois qu’octobre jaunit Et que le vent du nord flagelle, Deviens le passereau sans nid. — Merci. Je vais voler vers elle. — Non ! sois plutôt l’arbre isolé Et, […]

L’attente

Au bout du vieux canal plein de mâts, juste en face De l’Océan et dans la dernière maison, Assise à sa fenêtre, et quelque temps qu’il fasse, Elle se tient, les yeux fixés sur l’horizon.Bien qu’elle ait la pâleur des éternels veuvages, Sa robe est claire ; et bien que les soucis pesants Aient sur ses […]

Pensées

Qu’as-tu à vouloir t’affirmer alors que le doute est en toi et qu’il t’habite en tapinois comme une mauvaise vérité ? Car même si tu es honoré et qu’on récite tes pensées jusqu’aux enfants de tes enfants et à ceux qui en seront nés, ce ne sera qu’une étincelle ! Seule la mort est éternelleEt qu’est-ce qu’on […]

Une Charogne

Rappelez-vous l’objet que nous vîmes, mon âme, Ce beau matin d’été si doux : Au détour d’un sentier une charogne infâme Sur un lit semé de cailloux, Les jambes en l’air, comme une femme lubrique, Brûlante et suant les poisons, Ouvrait d’une façon nonchalante et cynique Son ventre plein d’exhalaisons. Le soleil rayonnait sur cette […]

Remords Posthume

Sonnet. Lorsque tu dormiras, ma belle ténébreuse, Au fond d’un monument construit en marbre noir, Et lorsque tu n’auras pour alcôve et manoir Qu’un caveau pluvieux et qu’une fosse creuse ; Quand la pierre, opprimant ta poitrine peureuse Et tes flancs qu’assouplit un charmant nonchaloir, Empêchera ton coeur de battre et de vouloir, Et tes […]

Vanités

Hélas ! combien de fois j’ai déjà vu le cierge S’allumer tristement auprès d’un cher cercueil, Et suivi l’huissier noir qui frappe de sa verge Le pavé de l’église aux tentures de deuil ! Notre existence brève est une étroite berge, Et nous des naufragés sur ce rebord d’écueil ; À chaque instant, un flot […]

Vénus

Le feuillage lascif et chaud brûle les ailes Des oiseaux dont le chœur éclate dans la nuit ; Le rossignol redit cent fois : les fleurs sont belles. L’oiseau qui ne sait pas de chansons fait du bruit. L’amour fait palpiter sous leurs robes nouvelles Le buisson qui gazouille et l’insecte qui luit, Et, des […]

Les Yeux

Le soleil des beaux yeux ne brûle que l’été. Plus tard il s’affaiblit ; plus tôt, il faut attendre : C’est un rayon d’avril, pâle encore et trop tendre, N’échauffant que la grâce au lieu de la beauté. Au solstice de l’âge un instant arrêté, C’est un feu qui ferait revivre un cœur en cendre […]