Le Passé

Oh ! comment retenir cet ange qui s’enfuit ? Comme il est sombre et pâle ! il ressemble à la nuit. Comme il s’envole vite !… et de ma main tremblante S’échappe malgré moi son aile impatiente.  » Reste encore ! il me semble, ange au triste regard, Qu’avec toi, de mes jours fuit la […]

Ma Fille

C’est beau la vie Belle par toi, De toi suivie, Toi devant moi ! C’est beau, ma fille, Ce coin d’azur, Qui rit et brille, Sous ton front pur ! C’est beau ton âge, D’ange et d’enfant, Voile ou nuage Qui te défend Des folles âmes Qui font souffrir ; Des tristes flammes Qui font […]

Pèlerinage

Pour aller en Galice Expier mes amours, Demain, sous un cilice, J’éteindrai mes beaux jours. Ma fidèle servante, Ceignez-moi mon manteau ; Sa couleur représente La cendre du tombeau. Adieu ma chevelure, Tes nœuds sont trop pesants ; Je rends à la nature D’inutiles présents. La joie évanouie Laisse comme un remord ; Et, seule […]

Le Bal

L’heure du bal, enfin, se fait entendre, Le plaisir sonne, et tu le fais attendre ! Depuis huit jours, il a pris pour signal L’heure du bal. Où sont les fleurs dont l’éclat étincelle ? Elles mourront en te voyant si belle. Mais, sous ta main, je vois rouler des pleurs… Où sont les fleurs […]

Le Fantôme

D’un souffle printanier l’air tout à coup s’embaume. Dans notre obscur lointain un spectre s’est dressé, Et nous reconnaissons notre propre fantôme Dans cette ombre qui sort des brumes du passé. Nous le suivons de loin, entraînés par un charme À travers les débris, à travers les détours, Retrouvant un sourire et souvent une larme […]

Sur Les Vaines Occupations Des Gens Du Siècle

De la Sagesse immortelle La voix tonne, et nous instruit, Enfants des hommes, dit-elle, De vos soins quel est le fruit ? Par quelle erreur, Ames vaines, Du plus pur sang de vos veines Acceptez-vous si souvent, Non un pain qui vous repaisse, Mais une ombre, qui vous laisse Plus affamés que devant ?Le pain que je […]

Nous Verrons

A Philippe Monnier. Je te dédie, ô Mort, le suprême désir De mon coeur dépouillé de la robe illusoire ; Il mettra tout le feu qu’il avait au plaisir A mériter ta grâce, à conquérir ta gloire. Il est mûr pour ta gerbe ; il ne veut plus de vin : De son trésor, il […]

L’amour De La Campagne

Et cependant mes yeux demandoient ce rivage ; Et cependant d’ennuis, de chagrins dévoré. Au milieu des palais, d’hommes froids entouré, Je regrettois partout mes amis du village. Mais le printemps me rend mes champs et mes beaux jours. Vous m’allez voir encore, ô verdoyantes plaines ! Assis nonchalamment auprès de vos fontaines, Un Tibulle à la […]

Vers Le Passé

Car je dédaigne enfin les baisers puérils Et la foi des seize ans, fleur brève des avrils, Éphémère duvet des pêches, Qui fait qu’on se contente et qu’on est trop heureux, Si la femme qu’on aime a les bras amoureux, L’âme neuve et les lèvres fraîches.Elle est évanouie à jamais, la candeur Qui fait que […]

Le Banc

Ils se tenaient tous deux assis à chaque coin Du banc, et se parlaient doucement, mais de loin, – Attitude où l’amour jeune est reconnaissable. A leurs pieds un enfant jouait avec le sable. C’était le soir ; c’était l’heure où les amoureux, Moins timides, tout bas osent se faire entre eux Les tendres questions et […]

Le Commencement De L’année

Et toi qui viens à nous, jeune vierge voilée, Dis-nous, dois-tu passer joyeuse ou désolée ? Apprends-nous les secrets enfermés dans ta main : Quels dons apportes-tu dans les plis de ta robe, Vierge ; et qui nous dira le mot que nous dérobe, Le grand mystère de demain ?Dois-tu, comme la bien-aimée Au souffle du vent matinal, Passer […]

Lorsqu’autrefois

Lorsqu’autrefois, au seuil des saintes basiliques, Des rois, couverts d’un sac, et baisant des reliques. Les reins ceints d’une corde, et les pieds tout meurtris, Venaient s’agenouiller repentants et contrits ; En expiation de quelques grands scandales Humiliaient leur front dans la poudre des dalles. Et dans le sanctuaire où Dieu s’était caché Se frappaient la […]

Vers La Mer

Le vent futile et pur n’est que baisers ; Et les écumes, Qui doucement échouent Contre les proues, Ne sont que plumes ; Il fait dimanche sur la mer !Telles des dames Passent, au ciel ou vers les plages, Voilures et nuages : Il fait dimanche sur la mer ; Et l’on voit luire, au loin, des rames, Barres de […]

Moesta Et Errabunda

Dis-moi, ton coeur parfois s’envole-t-il, Agathe, Loin du noir océan de l’immonde cité, Vers un autre océan où la splendeur éclate, Bleu, clair, profond, ainsi que la virginité ? Dis-moi, ton coeur parfois s’envole-t-il, Agathe ? La mer, la vaste mer, console nos labeurs ! Quel démon a doté la mer, rauque chanteuse Qu’accompagne l’immense […]

Notre-dame De Paris

Ce poème vivant, seconde Notre-Dame, Qui doit se voir encore debout à l’horizon, Quand l’autre qui l’inspire et dont il prend le nom, Aura dans la poussière exhalé sa grande âme ; Ce colosse qu’un soir de son rêve de flamme L’artiste a vu sortir, fait d’or et de limon, Ce chant aux mille échos, […]