À M. ***

(Du camp de Philisbourg, le 3 juillet 1734) C’est ici que l’on dort sans lit, Et qu’on prend ses repas par terre ; Je vois et j’entends l’atmosphère Qui s’embrase et qui retentit De cent décharges de tonnerre ; Et dans ces horreurs de la guerre Le Français chante, boit, et rit. Bellone va réduire […]

Chanson À Boire

De ce vieux vin que je révère Cherchez un flacon dans ce coin. Çà, qu’on le débouche avec soin, Et qu’on emplisse mon grand verre. Chantons Io Paean ! Le Léthé des soucis moroses Sous son beau cristal est enclos, Et dans son cœur je veux à flots Boire du soleil et des roses. La […]

La Chanson Du Vin

Parmi les gazons Tout en floraisons Dessous les treilles, J’écoute sans fin La chanson du Vin Dans les bouteilles. L’Ode à l’Idéal Au fond du cristal Coule embaumée. La strophe bruit, Et, limpide, suit Sa sœur charmée. Les nectars vermeils Chantent les soleils De la jeunesse, Et tous les retours Qui font nos amours Pleins […]

Le Pressoir

Sans doute elles vivaient, ces grappes mutilées Qu’une aveugle machine a sans pitié foulées ! Ne souffraient-elles pas lorsque le dur pressoir À déchiré leur chair du matin jusqu’au soir, Et lorsque de leur sein, meurtri de flétrissures, Leur pauvre âme a coulé par ces mille blessures ? Les ceps luxuriants et le raisin vermeil […]

Chanson À Boire

(Écrite à l’âge de dix-sept ans.) Philosophes rêveurs, qui pensez tout savoir, Ennemis de Bacchus, rentrez dans le devoir : Vos esprits s’en font trop accroire. Allez, vieux fous, allez apprendre à boire. On est savant quand on boit bien : Qui ne sait boire ne sait rien. S’il faut rire ou chanter au milieu […]

Hébé

Les yeux baissés, rougissante et candide, Vers leur banquet quand Hébé s’avançait, Les Dieux charmés tendaient leur coupe vide, Et de nectar l’enfant la remplissait. Nous tous aussi, quand passe la Jeunesse, Nous lui tendons notre coupe à l’envi. Quel est le vin qu’y verse la déesse ? Nous l’ignorons ; il enivre et ravit. […]

Le Vigneron Champenois

La nuit est blonde ô vin blond Un vigneron chantait courbé dans sa vigne Un vigneron sans bouche au fond de l’horizon Un vigneron qui était lui-même la bouteille vivante Un vigneron qui sait ce qu’est la guerre Un vigneron champenois qui est un artilleur C’est maintenant le soir et l’on joue à la mouche […]

La Dernière Bouteille

Ah ! j’en r’boirai pus ! c’est ben triste à dire Pour un vieux pésan qu’a tant vu coumm’ moué Le vin des vendang’s, en un clair sourire Pisser du perssoué coumme l’ieau du touet ; On aura bieau dire, on aura bieau faire, Faura pus d’un jour pour rempli’ nos fûts De ce sang des vign’s qui’rougit […]

Le Vin Des Amants

Sonnet. Aujourd’hui l’espace est splendide ! Sans mors, sans éperons, sans bride, Partons à cheval sur le vin Pour un ciel féerique et divin ! Comme deux anges que torture Une implacable calenture, Dans le bleu cristal du matin Suivons le mirage lointain ! Mollement balancés sur l’aile Du tourbillon intelligent, Dans un délire parallèle, […]

Le Vin Du Solitaire

O si chère de loin et proche et blanche, si Délicieusement toi, Mary, que je songe À quelque baume rare émané par mensonge Sur aucun bouquetier de cristal obscurci Le saistu, oui ! pour moi voici des ans, voici Toujours que ton sourire éblouissant prolonge La même rose avec son bel été qui plonge Dans […]

Le Poison

Le vin sait revêtir le plus sordide bouge D’un luxe miraculeux, Et fait surgir plus d’un portique fabuleux Dans l’or de sa vapeur rouge, Comme un soleil couchant dans un ciel nébuleux. L’opium agrandit ce qui n’a pas de bornes, Allonge l’illimité, Approfondit le temps, creuse la volupté, Et de plaisirs noirs et mornes Remplit […]

Bacchus

Plein de spleen nostalgique et de rêves étranges, Un soir je m’en allai chez la Sainte adorée, Où se donnait, dans la salle de l’Empyrée, Pour la fête du Ciel, le récital des anges. Et nul garde pour lors ne veillant à l’entrée, Je vins, le corps vêtu d’une tunique à franges, Le soir où […]