Skip to content

Auteur : Alfred Jarry

Bardes Et Cordes

Le roi mort, les vingt et un coups de la bombarde Tonnent, signal de deuil, place de la Concorde. Silence, joyeux luth, et viole et guimbarde : Tendons sur le cercueil la plus macabre corde Pour accompagner l’hymne éructé par le barde : Le ciel veut l’oraison funèbre pour exorde.…

Je Ne Sais Pas

Je ne sais pas si mon frère m’oublie Mais je me sens tout seul, immensément, Avec loin la chère tête apalie Dans les essais d’un souvenir qui ment. J’ai son portrait devant moi sur la table, Je ne sais pas s’il était laid ou beau. Le Double est vide et…

Le Bain Du Roi

Rampant d’argent sur champ de sinople, dragon Fluide, au soleil de la Vistule se boursoufle. Or le roi de Pologne, ancien roi d’Aragon, Se hâte vers son bain, très nu, puissant maroufle. Les pairs étaient douzaine : il est sans parangon. Son lard tremble à sa marche et la terre…

Madrigal

Ma fille — ma, car vous êtes à tous, Donc aucun d’eux ne fut valable maître, Dormez enfin, et fermons la fenêtre : La vie est close, et nous sommes chez nous. C’est un peu haut, le monde s’y termine Et l’absolu ne se peut plus nier ; Il est…

Roses

Roses de feu, blanches d’effroi, Les trois Filles sur le mur froid Regardent luire les grimoires Roses de feu, blanches d’effroi, En longues chemises de cygnes, Les trois Filles sur le mur froid, Regardant grimacer les signes, Ouvrent, les bras d’effroi liés, Leurs yeux comme des boucliers.