Skip to content

Auteur : Alphonse Beauregard

Volonté

Dans l’ébullition de mon âge indompté, J’allais droit à mon but, sûr que ma volonté, Ni du temps, ni du lieu, ni des êtres sujette, Me faisait à ma guise homme ou marionnette, Commandait mon élan, seule guidait ma main. Sachant que le bonheur conquis est parfois vain, Je m’amusais…

Résurrection

Ces lettres d’autrefois j’avais soif de les lire. …………………………………………………………….. La brume qui voilait le passé se déchire, Les lieux et les objets anciens chassent le soir. Je redeviens celui qui voyait son espoir Courir, tumultueux, vers la plaine enchantée ; Qui, pour ouvrir son âme à la vie exaltée, Pour…

Réversibilité

Soldat qui te repeins les images aimées Et d’avance te vois, un jour sanglant et beau, Débordant, le premier, sabre au poing, le coteau Où pivote un remous formidable d’armées ; – Peut-être mourras-tu d’un obscur coup de feu, Un soir de combat malheureux. Apôtre qui n’entends de tous bruits…

Sonnet Impressionniste

Quelle âme revêtir dans cette forêt vierge Qui va, grimpant les monts, au ciel donner assaut, Où la terre a gardé l’empreinte d’un sursaut Par quoi, depuis des temps fabuleux, elle émerge. Arrière fatuité, loin de moi rire sot Que l’on promène au bal, dans la rue ou l’auberge. Comme…

Survivre

– Subsister décrépits, déchus, mais n’être pas Des ombres que le vent chasse, informes, là-bas ! N’avoir de chair et d’os que pour souffrir sans cesse Plutôt que, purs esprits dégagés de faiblesse, Vaguer insouciants dans le vide éternel ! Vivre toujours au lieu de t’espérer, ô ciel ! Même…

Symbole

Ô Vie ! aurais-je pu tendre un cœur plus aride Vers l’amour dont tu fais l’étoile qui nous guide, Vers l’amour nécessaire aux résurrections ? Derrière moi, pourtant, s’efface ma jeunesse Et je demande encore à connaître une ivresse Aux insondables tourbillons. – Fallait-il assoupir ton âme dans l’orgie, Au…

Synthèse

Dans la foule aux replis profonds, l’homme et la femme, Se voyant, ont croisé le regard qui proclame Une mystérieuse affinité de l’âme. La conversation habile a dessiné Un passé de droiture où des malheurs sont nés ; À se chérir ils se sont vus prédestinés. Émoi de se sentir,…

Un Corbillard Passe

Voici la mort dans son faste lourd. Un corps de plus qu’il faut engloutir ! Et la coutume, avant d’en finir, Veut qu’on le traîne insensible et sourd, Vers l’ouragan des notes funèbres D’un orgue aveugle et fou de ténèbres. L’orgue gémit sous le noir velours, On entend des pleurs…

Vigile

Ô les mots qu’on adresse à la femme attirante, Les mots qu’on veut badins, spirituels, charmeurs ; Mots voilés et pensifs, échappés ou qu’on tente ! — Prélude où le désir se cache dans les fleurs. Ô les regards soudainement pleins de lumière, Où se révèle un cœur ouvert et…

Sport

Vingt-quatre champions du jeu national Sur le pré lumineux se sont formés en ligne ; Coup de sifflet : la joute encore que bénigne Accuse à chaque instant un effort plus brutal. Les fronts sont empourprés, les crosses font du mal. Sur les bancs de l’estrade une foule trépigne, S’exalte,…

Messe De Minuit

Chapelets, bruits de pas, accès de toux, murmures… Des légions d’ave s’en vont heurter au ciel. L’orgue joue en sourdine un antique noël Et le peuple, tout bas, répète les mesures. Ils reviennent couverts de nouvelles blessures Ceux qui de l’an dernier espéraient tant de miel, Et gagnés par la…

Marine

L’eau terne enserre les dragues Dans un bassin de mercure Où nage, sombre teinture, La fumée aux gestes vagues. Régulière, la fumée Cherche à tâtons le ciel morne, S’arrête et crée une borne. C’est ma vue accoutumée. Les pinces des dragues plongent, Avec un bruit diabolique, Dans le bassin métallique…