Skip to content

Auteur : Amable Tastu

Les Deux Poètes

Eh bien ! jeunes rivaux, que la lutte commence ; Oui, chantez tour à tour. VIRGILE, Églog., trad. de Firmin Didot. La pièce suivante fait allusion aux Epîtres que se sont adressées MM. de Lamartine et Casimir Delavigne. J’aime à voir dans ces chants, nobles fils du génie, Qu’enfantait immortels…

L’orage

. . . Ah ! quanto a ricordarlo è duro ! TASSO Hélas ! que le souvenir en est pénible encore ! L’éclair luit, le tonnerre gronde ! Le voile d’une nuit profonde S’étend sur la face des cieux. D’où vient qu’en mon âme oppressée S’agite l’image effacée De jours…

L’odalisque

Imitation de Thomas Moore There’s a buwer of roses by Bendeemer’s stream. Aux bords du Bendemir est un berceau de roses Que jusqu’au dernier jour on me verra chérir ; Le chant du rossignol, dans ses fleurs demi-closes, Charme les flots du Bendemir. J’aimais à m’y bercer d’un songe fantastique…

L’espérance

. Hopes like stars but bright to fall. Miss L. E. LANDON. Nos espérances ressemblent à ces étoiles qui ne brillent que pour tomber. Loin de moi, séduisante fée, Loin de moi ton prisme imposteur ! Trop souvent ton souris menteur Apaisa ma plainte étouffée. Pourquoi te plaire à m’égarer,…

Les Saisons Du Nord

When short and scant the sun-beam throws Upon the weary waste of snows A cold and profitless regard. WALTER SCOTT. Ce morne désert de neiges, où le soleil passager laisse tomber à regret un froid et stérile regard. Connaissez-vous ces bords qu’arrose la Baltique, Et dont les souvenirs, aimés du…

Les Oiseaux Du Sacre

. Les oiseleurs lâchent dans l’Eglise plusieurs centaines de moineaux et de colombes qui voltigent autour du trône, des lustres et des tribunes. Diverses Relations des cérémonies du sacre de Charles X. On a remarqué que la plupart des oiseaux sont venus se brûler à la flamme des lustres et…

Les Feuilles De Saule

. Un jour je m’étais amusé à effeuiller une branche de saule sur un ruisseau, et à attacher une idée à chaque feuille que le courant entraînait. CHATEAUBRIAND. Un songe, un rien, tout lui fait peur. LA FONTAINE. L’air était pur ; un dernier jour d’automne, En nous quittant, arrachait…

Windsor

Vieux château de Windsor, dont les pierres gothiques Éveillent d’Albion les harpes romantiques, Livre au barde étranger quelque grand souvenir, Qu’il puisse avec ses chants léguer à l’avenir. Naguère j’ai cru voir, sous tes portiques sombres, De tes hôtes royaux errer les nobles ombres, Et tout bas j’évoquais les noms…

L’enfant De Canaris

O mon oiseau dépaysé, oiseau chéri ! la terre étrangère jouit de toi, et moi j’ai la douleur de ton absence. Chant grec, trad. de Fauriel. . Toujours la France aima la Grèce. N.-L. LEMERCIER. Jeune oiseau voyageur, fils du vautour des mers Qui d’une aile puissante, au milieu des…

L’écho De La Harpe

My gentle Harp ! once more I waken The sweetness ofthy slumbering strain. TH. MOORE. Ma douce Harpe ! j’éveille encore le charme de tes accords endormis. Pauvre harpe du barde, au lambris suspendue, Tu dormais, dès long-temps poudreuse et détendue. D’un souffle vagabond la brise de la nuit Sur…

Le Temps Pascal

Chrétien, la cloche t’appelle, Viens donc, viens donc, Viens prier à la chapelle, Viens chercher le saint pardon. C’est pour l’Église romaine L’instant du deuil et des pleurs, Que cet instant qui ramène Aux champs leurs mille couleurs ; Là, tous les cœurs se découvrent, Là toutes les fleurs s’entrouvrent,…

Le Temps

Oh ! pourquoi de ce Temps, l’étoffe de la vie, Ne pouvons-nous, dis-moi, jouir à notre envie, Sans le déchirer par lambeau ? Des trois formes qu’emprunte une essence commune, Passé, présent, futur, l’homme n’en connaît qu’une Du sein maternel au tombeau. Des uns, toute la vie est dans l’instant…