Skip to content

Auteur : Francois Habert

Cantique Du Mois De Mai

Champêtres et lointains quartiers, je vous préfère Sans doute par les nuits d’été, quand l’atmosphère S’emplit de l’odeur forte et tiède des jardins ; Mais j’aime aussi vos bals en plein vent d’où, soudains, S’échappent les éclats de rire à pleine bouche, Les polkas, le hochet des cruchons qu’on débouche,…