Skip to content

Auteur : François Tristan L'Hermite

Le Navire

Je fus, Plante superbe, en Vaisseau transformée. Si je crus sur un Mont, je cours dessus les eaux : Et porte de Soldats une nombreuse armée, Après avoir logé des Escadrons d’Oiseaux. En rames, mes rameaux se trouvent convertis ; Et mes feuillages verts, en orgueilleuses voiles : J’ornai jadis…

Sur Un Tombeau

Celle dont la dépouille en ce marbre est enclose Fut le digne sujet de mes saintes amours. Las ! depuis qu’elle y dort, jamais je ne repose, Et s’il faut en veillant que j’y songe toujours. Ce fut une si rare et si parfaite chose Qu’on ne peut la dépeindre…

Polyphème En Furie

Je vous vois, couple infâme, enivré de plaisir, Quand vos secrets complots m’ont enivré de rage. Est-ce ainsi qu’on trahit mon amoureux désir, Et que l’on ose encore irriter mon courage ? Je vous vois, ménagez votre peu de loisir, Vous ne me ferez plus que ce dernier outrage :…

Orphée

(Orphée à Pluton)   » Monarque redouté qui regnes sur les Ombres, Je ne suis pas venu dessus ces rives sombres Pour enlever ton Septre et me faire Empereur De ces lieux plains d’horreur. En mon pieux dessein je n’ay point d’autres armes Que les gemissemens, les souspirs et les larmes,…

Les Vains Efforts

Mon âme, défends-toi du désir aveuglé Qui d’un mouvement déréglé Sous des fers éclatants te veut rendre asservie, Et d’un sage conseil rejette le poison Qui pourrait nous ôter la vie, Nous ayant ôté la raison. Considère qu’Amour avecque des appas Nous veut déguiser mon trépas En t’offrant en victime…

Les Songes Funestes

Cette nuit en dormant d’un somme inquiété, J’ai toujours combattu de tristes rêveries, La clarté d’un tison dans une obscurité M’a fait à l’impourvu paraître des Furies. Près de moi la Discorde, et l’Infidélité Montraient leur violence en mille barbaries, Et de sang épandu, partout leur cruauté Souillait l’argent de…

Le Soupir Ambigu

Soupir, subtil esprit de flamme Qui sors du beau sein de Madame, Que fait son coeur, apprends-le-moi ? Me conserve-t-il bien la foi ? Ne serais-tu pas l’interprète D’une autre passion secrète Ô cieux ! qui d’un si rare effort Mites tant de vertus en elle, Détournez un si mauvais…