Skip to content

Auteur : Honorat De Bueil Seigneur De Racan

La Venue Du Printemps

(extrait, V) Ruisseau qui baignes cette plaine, Je te ressemble en bien des traits. Toujours même penchant t’entraîne : Le mien ne changera jamais. Tu fais éclore des fleurettes : J’en produis aussi quelquefois. Tu gazouilles sous ces coudrettes : De l’amour j’y chante les lois. Ton murmure flatteur et…