De Sponde, Ton Malheur Fut Ta Félicité

Rossignols qui faites merveilles
De jergonner par ces verts bois,
Ne remplissez plus mes oreilles
De si douce et plaisante voix.

Puisque voyez que je m’en vais
Aux lieux où joie est endormie,
Chantez, s’il vous plaît, cette fois
Le triste départ de m’amie