Skip to content

Auteur : Jacques Davy Du Perron

Confession Amoureuse

Désespéré, chétif, du repos de ma vie, Je chemine à grands pas au sentier douloureux De l’Orque épouvantable, où le sort rigoureux Avait dès le berceau ma jeunesse asservie. Là l’horreur de la nuit sombrement obscurcie, Et l’effroi pâlissant de l’Achéron ombreux, Avec tous les tourments des Enfers ténébreux, Puissent…