Skip to content

Auteur : Jean Auvray

Un Jaloux

Épigramme. Un jour en colère un Jean Cul Reprochait à sa prude femme : Est-il pas vrai, paillarde infâme, Que tu m’as fait cent fois cocu ? Mari, la fureur vous transporte. Confesse donc ou tu es morte. Si je le dis, que ferez-vous ? Je te ferais trancher la…

Les Verriers

Vous ennemis mortels de la mélancolie, Vénérables Buveurs aux fronts enluminés, Embrassez les Verriers de la noble Italie, Car ils font des Pinceaux à vous peindre le nez. Par ces braves Pinceaux nous entendons les verres, Verres qui parmi nous de grands miracles font ; Par eux nous oublions les…

Les Tétons Comparés Aux Boules

Épigramme. N’en déplaise à Ronsard, les tétons de nos filles À des boules ne sont comparés justement, Car la boule ne sert que d’abattre les quilles, Mais un beau sein les fait redresser promptement.

Le Nez

Il n’est pas toujours véritable Que chacun aime son semblable, Puis qu’on voit d’un contraire sort La plus camarde de la rue Être amoureuse devenue D’un grand nez à double ressort. Mais vous n’entendez pas la ruse ; Par ce grand nez, cette camuse Conserve en tout temps sa beauté…

La Jalousie

Poètes, peintres parlants, que vous sert de nous feindre, Peintres, poètes muets, que vous sert de nous peindre Des feux, des fouets, des fers, des vaisseaux pleins de trous, Des rages, des fureurs, des lieux épouvantables : Pour exprimer l’horreur des enfers effroyables, Est-il enfer semblable à celui des jaloux…

Épitaphe De Pérrine

Sonnet. Ici gît qui chevauchait dès ses plus tendres ans, Qui fut par un incube (*) au berceau chevauchée, Qui, petite, déjà d’un sale feu touchée, Se faisait chevaucher par les petits enfants. Grande, chevaucha tant les petits et les grands, Que toujours à l’envers on la trouvait couchée ;…

D’un Castré Dissolu En Paroles

Épigramme. Ce castré si souvent discourt Des fortes passions d’amour Qu’il en a pris la caquesangue (*), Mais il est heureux en ce point Que sa barbe n’empêche point Qu’il ne le face de la langue. * Caquesangue : Dysenterie, diarrhée sanguinolente.

De Robin Au Grand Nez

Margot, qui en riant se mordait les oreilles, Tant la bouche elle avait d’une énorme grandeur, À Robin, qui avait le nez grand à merveilles, Reprochait que son nez était un affronteur (*). Puis fiez-vous, dit-elle, au proverbe menteur, Et par l’ancre jugez de la grosseur du câble ! Tout…

De Domp Jean

Épigramme. Domp Jean faisait son testament, Abhorrant le monde et les vices ; Sa garce lui dit doucement Qu’il n’oublia point ses services. Domp Jean, qui n’eut le cœur d’acier, Lui dit, en montrant son fessier : Voilà pour toi, ma chambrière ! Allez donc, notaire, écrivant Que je lui…

À Angélique

Épigramme. Quand je te caresse, Angélique, Tu dis que ma barbe te pique ; Aimes-tu tant le poil follet ? Baise le trou par où je pète, Et si tu n’en es satisfaite, Fais-toi baiser par mon valet !

Au Roi

Jeune Mars, à qui les alarmes Sont des plaisirs délicieux, Puissent tes belliqueuses armes Étonner la terre et les cieux ! Que la postérité ravie Face confesser à l’Envie Qu’admirables sont tes exploits ; Ton nom grossisse les histoires, Et ne s’entretiennent les rois Que du récit de tes victoires…