Skip to content

Auteur : Jean Richepin

Réveil

Nous avons été des gens sages Cette nuit, je ne sais pourquoi. Or, ce matin, je sens en moi Des éternités de nuages. Toi-même sur ton front vermeil Tu gardes des reflets nocturnes, Et tes yeux sont comme des urnes Où fume un restant de sommeil. Nous avons trop dormi,…

Le Merle À La Glu

Merle, merle, joyeux merle, Ton bec jaune est une fleur, Ton oeil noir est une perle, Merle, merle, oiseau siffleur. Hier tu vins dans ce chêne, Parce qu’hier il a plu. Reste, reste dans la plaine. Pluie ou vent vaut mieux que glu. Hier vint dans le bocage Le petit…

Le Vieux

Mes braves bons messieurs et dames, Par Sainte-Marie-Notre-Dame, Voyez le pauvre vieux stropiat. Pater noster ! Ave Maria ! Ayez pitié ! Mes braves bons messieurs et dames, La charité des bonnes âmes ! Un p’ tit sôu, et Dieu vous y rendra. Pater noster ! Ave Maria ! Ayez…

L’enfant De Bohême

L’épine est en fleurs ; à l’épine blanche, En me promenant, j’ai pris une branche. J’avais emporté mon petit couteau, Oh! Oh! Avec mon couteau J’ai coupé la branche Bien haut. Je vais dans le ru pêcher à la ligne. Beaux poissons d’argent, je vous ferai signe. Voyez au soleil…

Les Grands

Dans le ciel clair, à tire-d’aile, Les hirondelle De l’autre année Reviennent à leurs cheminées. Et nous, nous revenons aussi, Et nous voici Par les chemins, Les va-nu-pieds tendant la main. Après le pain et la piquette Toujours en quête, Nous avons la gorge Plus rouge qu’un brûlant de forge.…

Les Songeants

Dans le pays on les appelait les Songeants. À force d’être ensemble ayant mine pareille, On eût dit deux sarments, secs, de la même treille. C’était un vieux marin et sa femme, indigents. Ils se trouvaient heureux et n’étaient exigeants ; Car, elle, avait perdu la vue, et lui, l’oreille.…

Les Vieux Papillons

Un mois s’ensauve, un autre arrive. Le temps court comme un lévrier. Déjà le roux genévrier A grisé la première grive. Bon soleil, laissez-vous prier, Faites l’aumône ! Donnez pour un sou de rayons. Faites l’aumône A deux pauvres vieux papillons. La poudre d’or qui nous décore N’a pas perdu…

Nativité

D’aucuns ont un pleur charitable Pour Jésus né dans une étable. Je sais un sort plus lamentable Je sais un enfant ramassé, Un jour de décembre glacé, Nu comme un ver, dans un fossé. Il est nuit. Pas une voisine N’offre à sa grange ou sa cuisine A la pauvre…

Nuageries

Les nuages là-haut vont rêvant, Pas de vent ! Nul rayon n’y met son coloris. On dirait une bande d’oiseaux Dans les eaux Mirant leur gros ventre en velours gris. Les nuages là-haut vont planant. Maintenant La brise ébouriffe leur poitrail Où les rais du soleil découvert Ont ouvert Des…

Premier Retour

Toujours tout droit, sans rien regarder, ils cheminent. Les paysans hargneux de coin les examinent, Et les enfants poltrons se mettent sur un rang Pour les voir. Car ces gueux n’ont pas l’air rassurant. Et pourtant ils ne sont que trois, ces trouble-fête, Et le plus vieux des trois, celui…

Première Gelée

Voici venir l’Hiver, tueur des pauvres gens. Ainsi qu’un dur baron précédé de sergents, Il fait, pour l’annoncer, courir le long des rues La gelée aux doigts blancs et les bises bourrues. On entend haleter le souffle des gamins Qui se sauvent, collant leurs lèvres à leurs mains, Et tapent…

Rondeau

Votre beau thé, moins rare que vos yeux, Votre thé vert, fleuri, délicieux, Qui vaut quasi dix mille francs la livre, Moins que la fleur de vos yeux il enivre Et fait rêver qu’on s’en va dans les cieux. J’ai bu les deux arômes précieux ; Et jusqu’au jour dans…