Skip to content

Auteur : Jules Barbey D'aurevilly

À Valognes

Il songe. Il s’est assis rêveur sous un érable. Entendil murmurer la forêt vénérable ? Regardetil les fleurs ? regardetil les cieux ? Il songe. La nature au front mystérieux Fait tout ce qu’elle peut pour apaiser les hommes ; Du coteau plein de vigne au verger plein de pommes…

L’échanson

( Io! le Délien est né ! J. Tahureau. Ode à Estienne Iodelle) Si, parjure aux Grâces attiques, D’une brosse maldocte elle a, A quatre épaisseurs d’encaustique, Vernissé la Minerve antique Du plus barbare des éclats ; Ou que, d’une bouche sans foudre, Elle ait, parodique, tenté La buccine par…

Les Nénuphars

Pour vos beaux yeux autheurs de mon trespas, Hier dans le Ciel se firent maints combats, L’Amour ayant dit tout haut à sa mere, Qu’ils surpassoient en douceur et lumière Ceux de là haut, comme ceux d’icy bas. Mars avoüa qu’ils avoient plus d’appas, Saturne mesme alors hastant le pas,…