Skip to content

Auteur : Lorand Gaspar

Langue Natale

Le site est floconneux de brume Qui s’épaissit en bourrelets, Autour des seuils et des volets, Et, sur les berges, fume. Le fleuve traîne, pestilentiel, Les charognes que le courant rapporte; Et la lune semble une morte Qu’on enfouit au bout du ciel. Seules, en des barques, quelques lumières Illuminent…