Skip to content

Auteur : Nicolas Boileau

Énigme

Du repos des humains implacable ennemie, J’ai rendu mille amants envieux de mon sort. Je me repais de sang, et je trouve ma vie Dans les bras de celui qui recherche ma mort.

Épitaphe

(Épitaphe de la mère de l’auteur.) Épouse d’un mari doux, simple, officieux, Par la même douceur je sus plaire à ses yeux : Nous ne sûmes jamais ni railler ni médire. Passant, ne t’enquiers point si de cette bonté Tous mes enfants ont hérité ; Lis seulement ces vers, et…

Épitaphe De M. Arnauld

(En mémoire à Arnauld.) Au pied de cet autel de structure grossière, Gît sans pompe, enfermé dans une vile bière, Le plus savant mortel qui jamais ait écrit ; Arnauld, qui, sur la grâce instruit par Jésus-Christ, Combattant pour l’Église, a, dans l’Église même, Souffert plus d’un outrage et plus…

L’amateur D’horloges

Sans cesse autour de six pendules, De deux montres, de trois cadrans, Lutin, depuis trente et quatre ans, Occupe ses soins ridicules. Mais à ce métier, s’il vous plaît, A-t-il acquis quelque science ? Sans doute ; et c’est l’homme de France Qui sait le mieux l’heure qu’il est !

Stances À Molière

(Sur sa comédie L’école des femmes.) En vain mille jaloux esprits, Molière, osent avec mépris Censurer ton plus bel ouvrage : Sa charmante naïveté S’en va pour jamais, d’âge en âge, Divertir la postérité. Que tu ris agréablement ! Que tu badines savamment ! Celui qui sut vaincre Numance, Qui…

Sur Homère

Quand, la dernière fois, dans le sacré vallon, La troupe des neuf sœurs, par l’ordre d’Apollon, Lut l’Iliade et l’Odyssée ; Chacune à le louer se montrant empressée : Apprenez un secret qu’ignore l’univers, Leur dit alors le dieu des vers : Jadis avec Homère, aux rives du Permesse, Dans…