Skip to content

Auteur : Octave Crémazie

Le Canada

La nuit était venue, la lune émergeait de l’horizon, étalant sur le pavé bleu du ciel sa robe couleur soufre. J’étais assis près de ma bienaimée, oh ! bien près ! Je serrais ses mains, j’aspirais la tiède senteur de son cou, le souffle enivrant de sa bouche, je me…

Le Chant Des Voyageurs

L’Homme, le fort Lion ; le Boeuf, et l’Aigle en pointe, Mathieu, Marc, Luc, et Jean ores vont accordant L’Orient, le Midi, le North et l’Occident, Et Nature, et la Loy, Grace, et Raison conjointe. Ninus, Cyre, Aléxandre, et César le plus cointe Ont esté renversez du chariot ardent :…

Le Potowatomis

Tenez, lecteur ! souvent, tout seul, je me promène Au lieu qui fut jadis la barrière du Maine. C’est laid, surtout depuis le siège de Paris. On a planté d’affreux arbustes rabougris Sur ces longs boulevards où naguère des ormes De deux cents ans croisaient leurs ramures énormes. Le mur…

Les Morts

Pour une dame imaginaire Aux yeux couleur du temps, J’ai rimé longtemps, bien longtemps : J’en étais poitrinaire. Quand vint un jour où, tout à coup, Nous rimâmes ensemble. Rien que d’y penser, il me semble Que j’ai la corde au cou.