Skip to content

Auteur : Paul Verlaine

Un Soir D’octobre

L’automne et le soleil couchant ! Je suis heureux ! Du sang sur de la pourriture ! L’incendie au zénith ! La mort dans la nature ! L’eau stagnante, l’homme fiévreux ! Oh ! c’est bien là ton heure et ta saison, poète Au cœur vide d’illusions, Et que rongent…

Un Veuf Parle

Je vois un groupe sur la mer. Quelle mer ? Celle de mes larmes. Mes yeux mouillés du vent amer Dans cette nuit d’ombre et d’alarmes Sont deux étoiles sur la mer. C’est une toute jeune femme Et son enfant déjà tout grand. Dans une barque où nul ne rame,…

Une Grande Dame

Belle  » à damner les saints « , à troubler sous l’aumusse Un vieux juge ! Elle marche impérialement. Elle parle — et ses dents font un miroitement — Italien, avec un léger accent russe. Ses yeux froids où l’émail sertit le bleu de Prusse Ont l’éclat insolent et dur du…

Vendanges

Les choses qui chantent dans la tête Alors que la mémoire est absente, Ecoutez, c’est notre sang qui chante O musique lointaine et discrète ! Ecoutez ! c’est notre sang qui pleure Alors que notre âme s’est enfuie, D’une voix jusqu’alors inouïe Et qui va se taire tout à l’heure.…

Veni, Sancte

 » Esprit-Saint, descendez en  » ceux Qui raillent l’antique cantique Où les simples mettent leurs vœux Sur la plus naïve musique. Versez les sept dons de la foi, Versez,  » esprit d’intelligence « , Dans les âmes toutes au moi Surtout l’amour et l’indulgence Et le goût de la pauvreté Tant…

Vêpres Rustiques

Le dernier coup de vêpres a sonné : l’on tinte. Entrons donc dans l’Église et couvrons-nous d’eau sainte. Il y a peu de monde encore. Qu’il fait frais ! C’est bon par ces temps lourds, ça semble fait exprès. On allume les six grands cierges, l’on apporte Le ciboire pour…

Vers Dorés

L’art ne veut point de pleurs et ne transige pas, Voilà ma poétique en deux mots : elle est faite De beaucoup de mépris pour l’homme et de combats Contre l’amour criard et contre l’ennui bête. Je sais qu’il faut souffrir pour monter à ce faîte Et que la côte…

Vers En Assonances

Les variations normales De l’esprit autant que du cœur, En somme, témoignent peu mal En dépit de tel qui s’épeure, Parlent par contre, contre tel Qui s’effraierait au nom du monde Et déposent pour tel ou telle Qui virent ou dansent en rond… Que vient faire l’hypocrisie Avec tout son…

Vers Sans Rimes

Le bruit de ton aiguille et celui de ma plume Sont le silence d’or dont on parla d’argent. Ah ! cessons de nous plaindre, insensés que nous fûmes, Et travaillons tranquillement au nez des gens ! Quant à souffrir, quant à mourir, c’est nos affaires Ou plutôt celles des toc-tocs…

Voeu

Ah ! les oaristys ! les premières maîtresses ! L’or des cheveux, l’azur des yeux, la fleur des chairs, Et puis, parmi l’odeur des corps jeunes et chers, La spontanéité craintive des caresses ! Sont-elles assez loin toutes ces allégresses Et toutes ces candeurs ! Hélas ! toutes devers Le…

Voix De Gabriel

Voix de Gabriel Chez l’humble Marie, Cloches de Noël, Dans la nuit fleurie, Siècles, célébrez Mes sens délivrés ! Martyrs, troupe blanche, Et les confesseurs, Fruits d’or de la branche, Vous, frères et sœurs, Vierges dans la gloire, Chantez ma victoire ! Les Saints ignorés, Vertus qu’on méprise, Qui nous…