Skip to content

Auteur : Pierre de Ronsard

Pour Son Tombeau

Ronsard repose icy qui hardy dés enfance Détourna d’Helicon les Muses en la France, Suivant le son du luth et les traits d’Apollon : Mais peu valut sa Muse encontre l’eguillon De la mort, qui cruelle en ce tombeau l’enserre. Son ame soit à Dieu, son corps soit à la…

Quand Ces Beaux Yeux

Quand ces beaux yeux jugeront que je meure, Avant mes jours me bannissant là bas, Et que la Parque aura porté mes pas A l’autre bord de la rive meilleure, Antres et près, et vous forêts, à l’heure, Pleurant mon mal, ne me dédaignez pas ; Ains donnez-moi, sous l’ombre…